Rubriques




Se connecter à

Coup d'envoi ce mardi du 14e Festival International de la Comédia à Monaco

Le rendez-vous cinématographique porté par Ezio Greggio revient pour une 14e édition avec la présence annoncée de Monica Belluci, Costa Gavras, Michel Legrand ou John Landis

PROPOS RECUEILLISPAR CEDRIC VERANY Publié le 28/02/2017 à 05:04, mis à jour le 28/02/2017 à 11:41
Le facétieux Ezio Greggio, star cathodique en Italie et résident monégasque, propose neuf films en sélection pour le Monte-Carlo Film Festival de la comédie. Photo DR

Son émission satirique Striscia la notizia, à l'antenne chaque soir sur la télévision italienne, réunit quotidiennement 7 à 8 millions de téléspectateurs. Mais le populaire animateur de télévision italienne Ezio Greggio, à Monaco est d'abord Monsieur Cinéma.

Organisateur du Monte-Carlo Film Festival de la Comédie qui célèbre cette année sa quatorzième édition.

Un rendez-vous placé sous le signe de l'humour international, du 28 février au 5 mars, avec neuf films en compétition soumis à un jury présidé cette année par le réalisateur britannique Michael Radford, auteur notamment du film Le Facteur, en 1994.

 

Ce sont d'ailleurs les réalisateurs qui seront mis à l'honneur pour cette édition avec comme invités d'honneur Costa Gavras et John Landis, "deux amis", glisse Ezio Greggio, avec lesquelles il proposera une leçon de cinéma le 4 mars. Avant un gala final le lendemain et la présence attendue de Monica Bellucci et Michel Legrand.

Monica Bellucci, attendue dimanche au gala de clôture du festival. Photo archives NM.

Pourquoi présenter cette sélection de comédies de divers pays?
Notre festival mêle des valeurs internationales. Ce que je souhaite, c’est proposer une photographie de la société et parler du cinéma à 360 degrés, en montrant ses différences. La comédie est, en somme, un grand miroir de la vie.

Beaucoup de films européens présentés sont des succès dans leur pays mais pas ailleurs. Comment l’expliquez-vous?
L’Europe existe mais il y a toujours des frontières. Pour les producteurs de cinéma, il est plus simple d’acheter les droits de comédies qui fonctionnent dans un pays pour en faire des adaptations propres aux pays qu’ils veulent toucher avec ses coutumes et ses codes. C’est le cas par exemple de Bienvenue chez les chtis qui a été adapté en Italie. Mais avec ce festival, nous présentons les comédies originales. Comme Kiki, love to love, qui parle d’histoires d’amour et de fantasmes, et qui a été un succès immense en Espagne l’an passé. Et dont tous les pays européens ont acheté les droits.

Ressentez-vous l’importance de la comédie dans un continent européen morose?
Elle est essentielle. Il me semble que le rire, c’est parfois plus fort que crier dans la rue. La critique satirique est souvent plus douloureuse pour les pouvoirs en place que la manifestation. Je le ressens notamment avec mon émission.

Une sélection hétéroclite

Catherine Deneuve partage l'affiche avec une autre Catherine (Frot). Le film sera diffusé en avant-première à Monaco Photo archives NM.

C'est une des grandes forces de ce festival: proposer des séances gratuites, pour tous les cinéphiles, des films en compétition. Et Ezio Greggio y tient fermement.

Les projections démarrent ce soir au théâtre des Variétés à 19 h 45 avec le film anglais "This beautiful fantastic". Suivra la comédie la plus populaire de 2016 en Allemagne, "Welcome to Germany" (1er mars à 15 h 30) sur la crise des réfugiés.

Le même jour à 19 h 30 sera présentée la comédie espagnole "Kiki, love to love", immense succès recommandé par Ezio Greggio himself.

 

Toujours ibérique, le film "The distinguished citizen" qui suit le prix Nobel argentin Daniel Mantovani, est prévu à la projection le 2 mars à 11 heures. Puis à 15 h 30, "Swiss Army Man", comédie américaine avec Daniel Radcliffe.

Deneuve et Frot en avant-première

À 19 h 45 le 2 mars, le public pourra assister à l'avant-première de "Sage-femme", un film de Martin Provost où Catherine Deneuve et Catherine Frot se donnent la réplique.

Les deux "Catherine" du cinéma français partagent l'affiche de ce long-métrage où une sage-femme voit sa vie bouleversée par le retour d'une ancienne maîtresse de son père disparu, fantasque et égoïste.

Enfin, trois films ponctueront la journée du samedi: "Three heists and a hamster" film danois à 11 heures ; "Two lottery tickets" à 15 h 30 et "Orecchie" à 19 h 45, seul long-métrage italien du cru 2017.

Pour toutes ces projections, des places sont à retirer gratuitement à la Direction du tourisme ou sur place, dans la limite des disponibilités.

Pour le gala de clôture le 5 mars à 19 heures au Grimaldi Forum, les places sont en vente (40 euros via la billetterie du Grimaldi Forum).

Costa Gavras honoré cette année. Photo S. Botella.
L'an dernier, le festival avait notamment célébré Claudia Cardinale. Photo DR.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.