Rubriques




Se connecter à

Cannes 2022: Audrey Diwan et Sergeï Loznitsa honorés par France Culture

France Culture remet ses Prix Cinéma durant le Festival de Cannes ce samedi et le réalisateur ukrainien Sergeï Loznitsa et la française Audrey Diwan, réalisatrice sacrée à la Mostra de Venise, vont être honorés.

Mathieu Faure Publié le 20/05/2022 à 13:08, mis à jour le 20/05/2022 à 13:08

Ce samedi, France Culture remettra depuis Cannes ses Prix Cinéma et les trois lauréats ont de beaux CV. Le Prix France Culture Cinéma Consécration est remis au réalisateur ukrainien Sergeï Loznitsa, présent sur Cannes pour la projection de son prochain film The natural history of destruction et déjà remarqué pour son travail sur Maïdan et son film, brillant, Donbass.

Ce prix est décerné à une personnalité du cinéma pour la qualité de son œuvre et la force de son engagement, et l’Ukrainien, par ses prises de position artistiques, est un récipiendaire de qualité.

Diwan récompensée pour "l'Evènement"

La Française Audrey Diwan, qui vient de connaître un succès fou avec son film L’Évènement - primé à la Mostra de Venise par un Lion d’Or - et qui devrait reprendre la saga Emmanuelle avec Léa Seydoux, reçoit, elle, le Prix France Culture Cinéma des étudiants pour son long métrage adapté du roman d’Annie Ernaux.

 

Créé en 2015, le Prix France Culture Cinéma des Étudiants récompense un réalisateur indépendant. Passionnée de cinéma, Audrey Diwan a déjà participé également à l’écriture des scénarios de plusieurs longs métrages de Cédric Jimenez, Aux yeux de tous (2011), La French (2014), HHhH (2017) et BAC Nord (2021). Elle recevra son prix ce samedi depuis de Cannes lors d’une cérémonie organisée par France Culture.

Enfin, Little Palestine d’Abdallah Al-Khatib a reçu le coup de cœur des jeunes ACID-France Culture et complète le tableau des vainqueurs de l’année.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.