“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Superbe cru pour le 6e Monaco Boxing Challenge et à vivement l'an prochain

Mis à jour le 23/01/2017 à 05:06 Publié le 23/01/2017 à 05:06
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Superbe cru pour le 6e Monaco Boxing Challenge et à vivement l'an prochain

Un combat minime, une rencontre féminine, un forfait de dernières minutes, un abandon, des victoires aux points et un KO !

Un combat minime, une rencontre féminine, un forfait de dernières minutes, un abandon, des victoires aux points et un KO !

On aura tout vu, samedi soir, à cette belle soirée du Monaco Boxing Challenge. Pour sa sixième édition, l'événement s'est déroulé à l'espace Léo-Ferré, dans une salle pratiquement pleine.

Au programme, cinq affiches « internationales » opposant des boxeurs azuréens et transalpins. Honneur aux femmes, Amel Anouar, licenciée à Grasse, était opposée à l'Italienne Daniela Panait.

Un affrontement équilibré qui s'est soldé par une victoire de la Grassoise aux points. Idriss Barkat, forfait, a donné de la voix pour encourager ses jeunes coéquipiers de l'AS Monaco Abdelelah Karroum (défaite) et Lorenzo Fernandez (égalité). Hugo Micallef, quant à lui, a réussi à s'imposer face à Fabio Apolliani (aux points).

Le président de la fédération monégasque, Laurent Puons, ne tarit pas d'éloges à son sujet : « Il a fait un super combat. Dans la 1re reprise, il n'a pas trouvé la solution immédiatement, son adversaire est très agressif. Mais le plus d'Hugo, c'est son intelligence, sa capacité d'adaptation à l'adversaire. Dès le 2e round, il a mis en place sa boxe ».

Le principal intéressé s'est estimé satisfait de son combat : « Je suis très content. Je travaille tellement dur. Si j'avais fait moins bien, j'aurais été très déçu de ma prestation ».

En ce qui concerne les combats professionnels, le duel phocéen s'est achevé avant la dernière reprise. Enzo Scotto, dominé, a abandonné, donnant la victoire à un Mathis Lourenco déterminé.

Enfin, c'était l'attraction de cette soirée, le puncheur tant attendu, Tamba (licencié à Fréjus) face au Sicilien Marco Miano. Porté par les encouragements du public, « Gus » a mis au tapis son adversaire dès le premier round.

On le retrouvera, lors de la prochaine édition, d'ores et déjà annoncée pour le 7 avril prochain. A noter également les présences prévues d'Hugo Micallef et d'Adriani Vastine.

De quoi faire venir la foule.

Subjectivement, la seule petite ombre de cette soirée serait le match d'ouverture entre les minimes Marinkovitch (ASM) et Askarphov (Club Niçois). Tellement jeunes pour une telle exposition, malgré leur courage, leur respect et leur envie.

allan bataille


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.