“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Rencontre avec « le Reptile », Johann Duhaupas: Hâte de montrer ma boxe au public monégasque"

Mis à jour le 03/02/2016 à 15:32 Publié le 03/02/2016 à 15:30
Johann Duhaupas.

Johann Duhaupas. Photo DR

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

Rencontre avec « le Reptile », Johann Duhaupas: Hâte de montrer ma boxe au public monégasque"

À l’occasion de son entraînement en Principauté, nous avons pu recueillir les confidences de Johann Duhaupas qui affrontera, vendredi soir, le brésilien Marcelo Luiz Nascimento. Certes, Johann n’a pas gagné la ceinture mondiale des poids lourds WBC, fin septembre à Birmingham en Alabama, mais l’Abbevillois a gardé la tête haute jusqu’au bout. Tuméfiée, mais haute.

À l’occasion de son entraînement en Principauté, nous avons pu recueillir les confidences de Johann Duhaupas qui affrontera, vendredi soir, le brésilien Marcelo Luiz Nascimento. Certes, Johann n’a pas gagné la ceinture mondiale des poids lourds WBC, fin septembre à Birmingham en Alabama, mais l’Abbevillois a gardé la tête haute jusqu’au bout. Tuméfiée, mais haute.

Onze rounds durant, jusqu’à ce que l’arbitre ne décide d’arrêter le combat, le boxeur français a encaissé les coups, sans mettre un seul genou au sol. Un véritable exploit quand on sait que son adversaire Deontay Wilder a gagné 34 de ses 35 combats par KO. Au moins Johann Duhaupas a-t-il poussé le champion du monde américain dans ses retranchements, sans lui céder la satisfaction d’un KO.
Dominé de bout en bout mais héroïque, Duhaupas peut se vanter d’être allé au bout de ses rêves, lui que les médias français et étrangers ont commencé à appeler « le Rocky de la Somme », et qui reconnaît avoir attrapé le virus de la boxe en regardant le film avec Stallone. Rappelons que dans le premier film de la saga, Rocky Balboa est battu par le champion du monde, mais qu’il réalise l’exploit de finir le combat debout, défiant ainsi tous les pronostics.

Pourquoi votre récent championnat du Monde est-il passé inaperçu en France?
C’est à l’image de la boxe depuis quelques années, depuis que Canal + a lâché ce sport, laissant beaucoup de boxeurs sans ressources. Personnellement, j’ai commencé à avoir des résultats quand la télévision nous a abandonnés et j’ai fait toute ma carrière quasiment dans l’anonymat. C’est la raison pour laquelle, quand on m’a proposé ce championnat du Monde contre Wilder, les amateurs de boxe n’ont pas compris car je n’étais pas connu en dehors de l’Hexagone. J’ai réussi à prouver qu’il ne fallait pas se fier à la notoriété d’un boxeur pour organiser un beau combat.

Comment vous sentez-vous avant cette soirée à Monaco ce vendredi?
Je me prépare depuis début janvier pour cette réunion. J’avais hâte de reprendre le chemin des rings après mon combat aux États-Unis. Je travaille dur depuis plusieurs semaines à Montpellier pour être prêt le jour J à Monaco.

Vous êtes confiant dans vos chances de victoire?
Je n’ai pas le droit à l’erreur. C’est la première des trois étapes qui m’attendent car je pense avoir une nouvelle chance mondiale avec ce que j’ai prouvé. Ce combat sera le début de l’aventure sur la route qui me mènera au championnat du Monde.

Est-ce le manque de préparation qui a été déterminant dans votre échec contre Wilder?
Effectivement, si j’avais eu le temps de préparation nécessaire, ça aurait été un autre combat. Je ne dis pas que j’aurais gagné mais je peux vous garantir qu’avec du temps et de l’entraînement supplémentaires, le champion du Monde, qui n’a déjà pas été à la fête, aurait sans doute eu beaucoup plus de difficultés.

Aviez-vous déjà combattu en principauté?
Je ne connaissais pas Monaco, je découvre la principauté, c’est un endroit magnifique. Je viens du Nord et c’est un honneur pour moi de venir ici car il y a eu de grands combats qui se sont déroulés à Monaco. Maintenant, c’est à mon tour et c’est merveilleux de commencer cette nouvelle aventure ici. Je peux vous annoncer aujourd’hui que je viens de prendre ma licence à la Fédération monégasque de boxe. La Fédération française risque de ne pas apprécier mon choix mais c’est une décision réfléchie et importante pour la fin de ma carrière. J’ai hâte de montrer ma boxe au public monégasque. Pourquoi pas un championnat du Monde avec Johann Duhaupas à Monaco prochainement… Un énorme combat de poids lourds en perspective!

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.