Rubriques




Se connecter à

Le boxeur monégasque Hugo Micallef remporte son premier combat pro à Roland-Garros !

Le boxeur monégasque Hugo Micallef a lancé sa carrière soir chez les professionnels de la meilleure des manières, ce vendredi soir, avec une première victoire autoritaire dans la catégorie des welters. Sur le central de Roland-Garros !

Thomas Loisel (Correspondant à Paris) Publié le 10/09/2021 à 20:10, mis à jour le 10/09/2021 à 20:26
Premier combat et première victoire chez les pros, hier pour le boxeur monégasque Hugo Micallef. Thomas Loisel

Quoi de mieux que de débuter en professionnel en réalisant son premier combat à Roland-Garros et, de surcroît, en lever de rideau de Tony Yoka ? Hugo Micallef a connu ce vendredi soir dans ce haut lieu de la boxe française jusque dans les années 1970 un baptême de feu dont il se souviendra très longtemps, d’autant plus qu’il fut couronné d’une victoire nette et sans bavure.

"C'est un moment unique"


Au lancement de cette soirée "La Conquête" de six combats avec le champion olympique 2016 Tony Yoka en bouquet final, le boxeur de la Principauté a mis l’ambiance dans l’enceinte mythique de Porte d’Auteuil, qui abritait pour la dixième fois de son histoire une réunion de boxe. En plus d’un contexte porteur d’émotions, le boxeur de la Principauté a répondu aux attentes, réalisant une première appliquée et solide.


Opposé à l’Espagnol Ezequiel Gregores dans un combat en quatre rounds chez les supers-légers, Micallef (23 ans) a affiché sa hargne, sa générosité et son punch pour s’imposer à l’unanimité des juges (40-36, 40-36, 40-36). Un duel bien contrôlé du début à la fin : "Je suis très heureux. Gagner à Roland-Garros pour ma première dans la cour des grands, c’est un moment unique. Surtout, j’ai réussi à mettre en place ma boxe et à me montrer solide", soulignait-il très satisfait à l’issue de son combat.

 

Un deuxième combat d’ici la fin
de l’année ?


Soutenu par près d’un millier de spectateurs acquis à sa cause, Micallef a tenu son rang de grand espoir de la catégorie. La juste récompense du travail fourni ces derniers mois aux Canaries, sous la houlette de son entraîneur Carlos Formento.


Dans une année traversée comme des montagnes russes, entre sa non-qualification aux Jeux Olympiques de Tokyo et son passage chez les professionnels sous la coupe de Top Rank – une société de promotion américaine –, Micallef veut désormais tout croquer et tout gagner : "C’est bien de commencer par une victoire, mais le plus dur est de confirmer".


Le Monégasque a déjà hâte d’en découdre pour un second combat qui pourrait être fixé d’ici la fin d’année.

Premier combat et première victoire chez les pros, hier pour le boxeur monégasque, Hugo Micallef. Thomas Loisel.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.