“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

La 1ere édition du Monte-Carlo Fighting Trophy promet d'être explosive

Mis à jour le 01/06/2017 à 11:37 Publié le 01/06/2017 à 05:12
Image d'illustration

Image d'illustration Photo VM

Monaco-matin, source d'infos de qualité

La 1ere édition du Monte-Carlo Fighting Trophy promet d'être explosive

Vendredi 30 juin au stade Louis-II, se déroulera la 1re édition du Monte-Carlo Fighting Trophy. Une pléiade de stars de la discipline est attendue. Le spectacle promet d'être grandiose

Une soirée proposée par les Monte-Carlo Fighting Masters, sa présidente Félicia Pouget, Cécile Gélabale et Claude Pouget, leur équipe et leurs partenaires .

Du spectacle en perspective et des combats accessibles à tous les publics pour un événement unique en Principauté, consacrée capitale mondiale du kickboxing l'an dernier par la Wako Pro, organisation de référence, après l'organisation de neuf championnats du monde au cours d'une même soirée. C'était d'ailleurs une première mondiale.

Dans la lignée des éditions précédentes, ce gala professionnel de kickboxing présentera six combats, quatre championnats du monde Wako Pro et deux ceintures des Monte-Carlo Fighting Masters et du Trophy, le combat entre les deux champions du monde super-lourds étant récompensé par la coupe du prince Albert II. Les athlètes représentant sept pays (France, Italie, Ukraine, Pologne, Azerbaïdjan, Lituanie et Hongrie) s'opposeront dans le style de kickboxing le plus spectaculaire, le K1-Rules, permettant, outre les techniques de boxe pieds poings, l'usage des coups de genoux sautés et des coups de poings retournés.

Combats de titans

Créés en 2013, les Monte-Carlo Fighting Masters présentent uniquement des championnats du monde. Dans la même veine qualitative, le Trophy permet à des stars confirmées, le plus souvent champions du monde, de s'affronter pour remporter un titre Wako Pro ou une ceinture des Monte-Carlo Fighting Masters. Il offre également à des stars en devenir une opportunité unique de rampe de lancement vers la notoriété en remportant la ceinture du Trophy.

Cet événement majeur verra s'affronter, pour remporter la coupe du prince, deux champions du monde super lourds (+94,2 kg) de renommée planétaire, le Réunionnais Fabrice Aurieng, âgé de 35 ans, 1,87 m pour 110 kg, 144 combats pour 129 victoires (dont 30 par KO) face à la star ukrainienne Roman Kryklia, 26 ans, 2 m pour 100 kg, élu meilleur combattant 2016, ayant à son actif 38 combats pour 34 victoires dont 26 par KO.

L'expérience face à la jeunesse, avec en commun le talent, la notoriété et le punch. Un combat explosif en perspective !

Autre combat attendu chez les lourds, catégorie reine, le championnat du monde entre le phénomène français, Stéphane Susperreguy, 52 combats pour 44 victoires (27 par KO) face au redoutable challenger lituanien Sergej Maslobojev, surnommé « le marteau de forgeron », déjà titré double champion du monde K1-Rules, triple champion d'Europe, avec 80 combats pour 73 victoires (46 par KO), un combat qui sentira la poudre…

Une pléiade de stars

La star mondiale française Eddy Slimani, double champion du monde full-contact, quadruple champion d'Europe K1 Rules, 218 combats pour 209 victoires, affrontera pour le titre mondial des light welters (-64,5kg), le redoutable Hongrois Antoine Habash, quadruple champion du monde, champion d'Europe, avec 96 combats pour 78 victoires.

Chez les poids lourds (-88,6 kg), le champion du monde niçois Gregory Grossi, également champion d'Europe, sera opposé pour le titre mondial, au Polonais Dawid Kasperski, triple vainqueur de coupe du monde, champion d'Europe, vainqueur du Super Kombat World Grand Prix en 2014, totalisant 137 combats pour 114 victoires (dont 25 par KO).

Le Français Giovanni Gross, double champion du monde, vice-champion d'Europe, 272 combats pour 239 victoires (19 par KO) affrontera pour le titre de champion du monde des poids coq (-56,4 kg), l'Azeri Elshad Alaskarov, champion du monde, vainqueur de coupe du monde et champion d'Europe avec 89 combats pour 74 victoires.

Autre combat qui promet, celui pour la ceinture des Masters qui opposera deux jeunes femmes, en poids légers, l'Italienne Chiara Vincis, championne du monde et championne d'Europe, 38 combats dont 24 victoires (4 par KO), à la jeune championne du monde française Mallaury Kalachnikoff, comptant 25 combats pour 22 victoires. En ouverture de l'événement, la ceinture du Trophy sera mise en jeu entre le Niçois, quadruple champion du monde du monde et triple champion d'Europe K1 Rules et Muaythaï, Johny Tancray, 113 combats pour 81 victoires (55 par KO) et une étoile montante, le Français Karim Jabri, dit Golden Boy, ayant à son actif 36 combats pour 30 victoires (10 par KO). Une soirée qui s'annonce spectaculaire et passionnante.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.