“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Carton plein pour les Monégasques au 9e Monaco Boxing Challenge

Mis à jour le 25/09/2017 à 11:03 Publié le 25/09/2017 à 05:28
Pour sa 9e édition, le Monaco Boxing Challenge a tenu toutes ses promesses. Du sang, de la sueur et des victoires monégasques. Ici, celle de Diego Natchoo.

Pour sa 9e édition, le Monaco Boxing Challenge a tenu toutes ses promesses. Du sang, de la sueur et des victoires monégasques. Ici, celle de Diego Natchoo. Photo Jean-François Ottonello

Carton plein pour les Monégasques au 9e Monaco Boxing Challenge

Vendredi soir, l'espace Léo-Ferré est devenu le théâtre de combats acharnés. À domicile, les Asémistes ont rayonné à l'image d'Hugo Micallef. En amateur, le local de l'étape signait une victoire sur le Belge Catalin Stefan Voda, pour donner le ton de la soirée.

Le Français Vincent Legrand lançait, quant à lui, les hostilités avec le premier combat professionnel, en super-coqs. Déterminé, il n'a fait qu'une bouchée de son adversaire, Szilveszter Ajtai. C'est dans une salle encore timide, où résonnaient les impacts de coups sur les corps, que vint le K.-O. Dès la 2e reprise, le combat était arrêté tandis que le sang du Hongrois coulait sur le ring.

Vint le tour de Bastien Ballesta, l'autre Français à s'illustrer. Le Biterrois affrontait l'Italien Ciprian Albert chez les super-légers. Les encouragements du clan Ballesta permettaient à la salle de se désinhiber.

"Ils...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct