“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Bertrand Poncet masse au travail et offre de concilier utile et agréable

Mis à jour le 07/02/2020 à 19:31 Publié le 07/02/2020 à 19:31
Bertrand Poncet massages a domicile

Bertrand Poncet massages a domicile François Vignola

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Bertrand Poncet masse au travail et offre de concilier utile et agréable

Réunions, coups de téléphone, dossiers à éplucher, notes à rédiger... Pression, stress. Si vous en avez plein le dos, faites donc une suggestion à votre patron : invitez un massothérapeute dans votre entreprise et dopez ainsi la motivation des troupes.

Dans certains pays, on ne paye le médecin que lorsqu’il a fait le job... c’est-à-dire lorsqu’il nous a évité de tomber malade. Prévenir plutôt que guérir... on a tendance à le répéter en boucle mais, concrètement, on n’en fait pas grand-chose. Soyons honnêtes. La plupart d’entre nous passent voir le médecin, quand la fièvre a atteint un bon 41. Le kiné ne nous touche que si on s’est démis l’épaule. Quant au massothérapeute... il fait quoi déjà? Détente, relaxation? Ok, mais pour ça, faut trouver le temps, n’est-ce pas? Voilà qui arrive loin loin dans la liste (annuelle) de nos priorités.
Heureusement qu’il y a les copains pour, de temps à autre, nous offrir une séance cocooning toute enrubannée au moment de souffler nos bougies... Il paraît que, parfois, c’est la boîte qui régale. Certaines entreprises miseraient sur le massage et ses bienfaits. Tiens, tiens...

Bertrand Poncet? Dans les Alpes-Maritimes, si l’on s’intéresse un temps soit peu au suédois, au californien voire à l’ayurvédique, ce nom nous parle. Vingt et un ans que son école existe et que les professionnels qu’il forme et qui intègrent sa société éponyme interviennent partout, dans le département et au-delà. En institut, lors d’événements, à domicile... en entreprise! "C’est d’ailleurs notre fer de lance", rebondit l’intéressé. Avant de poursuivre: "Nous sommes très sollicités, même si en France, demander une intervention en entreprise n’est pas quelque chose de très répandu."

Les Anglo-Saxons en sont friands. Aux États-Unis, il y a même des organisations où le massage est imposé! "Simplement parce que l’on a compris qu’il était question de prévention, en plus de permettre au salarié de vivre son quotidien dans les meilleures conditions. Il est évident qu’une personne se sentant bien dans son corps et dans sa tête travaille mieux et plus vite qu’une autre en situation de stress."


Combattre le burn-out ou juste les douleurs liées à nos états statiques. Récompenser des employés après une période d’activité intense ou une réussite. En soulager d’autres quand la situation est particulièrement tendue. Ou proposer du massage parce que cela fait partie d’une culture d’entreprise où le bien-être tient une place prépondérante. C’est selon. Et c’est tout simple! Un massothérapeute, une chaise ergonomique, un quart d’heure et le tour est joué.

Bertrand Poncet massages a domicile.
Bertrand Poncet massages a domicile. François Vignola

Masser dans un open space


Bertrand Poncet sourit: "On est parés à toutes les situations. Masser au milieu de gens qui travaillent dans un open space, masser dans un bureau un peu à l’écart pour vraiment offrir un moment de détente au calme. On travaille sur le corps et l’esprit, c’est toujours bien d’avoir quelques minutes avant pour échanger un peu discrètement mais si on n’a pas, on s’adapte." Connaître les attentes de chacun. C’est important. Des attentes qui ne collent pas toujours aux besoins réels. C’est là qu’un bon professionnel intervient. "Quand je me lance dans un massage suédois, je ne fais jamais complètement un suédois.Il y a ce que je sens, que je ressens, ce que je perçois et qui fait évoluer les choses."


À côté de lui, Jean-Marie opine du chef. Ancien manageur dans le monde associatif, il a toujours veillé et contribué à ce que l’autre vive bien chaque situation. "Je pratiquais le tai-chi-chuan, j’aimais la philosophie asiatique. Je me suis notamment initié au shiatsu et j’essayais d’amener ça aux personnes avec qui je travaillais. Cependant, je sentais qu’on pouvait aller encore plus loin dans le bien-être au travail. C’est là que j’ai commencé à suivre des cours chez Bertrand, fin 2016, début 2017. Il est acupuncteur de formation, il est massothérapeute, il y a des ostéopathes, des psychologues... les cours sont bien détaillés et m’ont mis en confiance." À tel point qu’il a fini par se dédier au massage. A ce métier "de relation d’aide par le toucher", comme ils le définissent de concert.


Une fois par semaine, par mois, en "cure" ou plus ponctuellement, quel que soit le rythme, le bénéfice est toujours véritable. "C’est une formule que j’aime beaucoup parce que c’est une bulle d’oxygène qui est accessible – on reste habillé, on décide de la zone à masser, c’est de courte durée –, et qui est abordable. Les comités d’entreprise prennent en charge ou participent. Parfois, la direction et le comité d’entreprise se mettent d’accord.Dans les Alpes-Maritimes et à Monaco, on a des entreprises qui nous font venir une fois par mois pour masser tout le personnel."

François Vignola

Les retours sont excellents. À tel point que des patrons font aussi appel à des massothérapeutes pour leurs événements.Ils offrent un moment de détente sur chaise à leurs partenaires, à leurs clients, aux visiteurs d’un salon... "Nous sommes nombreux à proposer ce type de prestation et il faut faire attention à ne pas prendre n’importe qui." Décevoir celui qui reçoit le soin serait un moindre mal... Repartir plus mal en point que lorsque l’on est arrivé serait bien plus gênant.

Dis patron...


Il faut soigneusement choisir son prestataire en étudiant sa formation et son parcours. Même si l’on n’est pas dans un massage allongé, nu sous une serviette, dans un institut, il y a des fondamentaux à respecter. A connaître. S’installer sur une chaise avec ses vêtements et son petit quart d’heure a l’air tout à fait anodin. Sauf qu’un massage ne l’est jamais.


Dos, nuque, crâne, bras, mains... maintenant que vous êtes convaincu, ne reste plus qu’à déterminer la zone à relaxer. Si, bien entendu, vous n’optez pas pour la totale. Le pétrissage intégral.


On a fait ça. Mais juste pour tester, attention. Pour vous, quoi. 
Conclusion? Je pense qu’il faut tout de suite passer à l’abonnement. On va faire du super boulot.
C’est l’patron qui va être content.

DR

L'info en + : l'école Bertrand Poncet

 

L’école Bertrand Poncet Massages, une des premières écoles reconnues en France par la fédération française de Massages Bien-Être. Elle a été créée à Nice, il y a vingt ans. Basée à Tourrettes-sur-Loup un temps, elle a migré aux Espaces Antipolis (Sophia Antipolis) avant de retourner à Nice où Bertrand Poncet avait obtenu la gestion du Spa de l’Hi Hôtel (actuel Hôtel Amour) en 2003. Jusqu’en 2017 et un changement de propriétaire, les élèves profitaient des salles de séminaires de l’établissement hôtelier. Aujourd’hui, c’est à Gourdon qu’ils suivent leur formation. Au grand air ou dans un club house.« Un retour aux sources », glisse le directeur de la structure.


Il y est donc question de formations complètes et certifiantes sur 3, 4, 7 ou 13 week-ends tout au long de l’année. Après un total de 200 heures de formation (minimum requis pour adhérer à la F.F.M.B.E.), les élèves accèdent au titre de praticien en massage de bien-être et seront présents sur le listing national des praticiens de la fédération. Ils bénéficient d’une assurance responsabilité civile professionnelle (A.R.C.P.) et d’une protection juridique adaptée. Après un total de 500 heures de formation, on obtient le titre de massothérapeute.


"Ce que l’on veut, avec Richard et Corentin, qui encadrent les formations avec moi, c’est rendre les élèves solides et autonomes.Qu’ils puissent se lancer librement, en indépendants, avec des diplômes et des compétences qui feront toute la différence."


Psychologie, anatomie, automassage – pour prendre aussi soin de soi –, sophrologie, cours théoriques, pratiques... "Je leur demande même un mémoire de fin de formation. Je leur demande notamment de réfléchir à ce qui les a amenés là."


L’importance de l’intention...

 


> Le prix dépend de différents facteurs. Le type de massage, la durée, le lieu, le nombre de personnes massées. Devis sur-mesure, à la demande.
> Renseignements, tél. : 06.62.21.11.44. Mail : bertrand@massageadomicile.com
Adresse postale : Bertrand Poncet Massages. 36, avenue du Mont-Joli. 06110 Le Cannet.
Site web : massageadomicile.com


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.