“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

"Une solidarité incroyable". Comment la brasserie du Comté s'est remise à produire de la bière après avoir été dévastée par la tempête Alex

Mis à jour le 25/11/2020 à 09:07 Publié le 25/11/2020 à 12:00
L'équipe de La Brasserie du Comté composée de Quentin Lormeteau (en haut à gauche), Laurent Fredj (en haut à droite) et d'Edwards Dilly (deuxième à gauche en bas) utilise les installations de de la brasserie Blue Coast Brewing. Predrag Krupez (en bas à gauche) en est le dirigeant, Cédric Allin (en bas au milieu) le directeur commercial, Max Le Pechoux (au milieu en haut) responsable de la production et Robert Bush (en bas à droite) maître brasseur.

L'équipe de La Brasserie du Comté composée de Quentin Lormeteau (en haut à gauche), Laurent Fredj (en haut à droite) et d'Edwards Dilly (deuxième à gauche en bas) utilise les installations de de la brasserie Blue Coast Brewing. Predrag Krupez (en bas à gauche) en est le dirigeant, Cédric Al... Photo Elodie Antoine

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

"Une solidarité incroyable". Comment la brasserie du Comté s'est remise à produire de la bière après avoir été dévastée par la tempête Alex

Plus d'un mois et demi après le passage de la tempête Alex, la brasserie du Comté de Saint-Martin-Vésubie a repris son activité. Et ce, grâce à une belle solidarité de la part de ses confrères.

Les cuves sont remplies, les machines tournent et le malt embaume l'air ambiant ce mardi matin dans les locaux de la brasserie Blue Coast Brewing, situés à l'ouest de Nice. "Nous avons recommencé à brasser il y a deux semaines", lâche tout sourire Edwards Dilly, co-directeur général de La Brasserie du Comté.

Le 2 octobre, les flots enragés de La Vésubie ont emporté l'un des fleurons de la bière locale. Il ne reste plus rien de la brasserie qui a vu le jour en 2012 à Saint-Martin-Vésubie. Seulement du bois, de la terre et des pierres.

"20.000 litres sont partis, les installations aussi. Nous avons tout perdu". S'il n'a fallu que quelques heures pour tout faire disparaître, il faudra des mois pour tout reconstruire... Le souvenir reste entier, mais toute l'équipe, à l'instar du père fondateur de l'entreprise, Laurent Fredj, sait que malgré tout, "il faut repartir".

"Vous savez, ajoute le co-directeur, le commerce à horreur du vide. Si nous sommes absents pendant un an, d'autres prendront notre place et ce sera compliqué de revenir. Tout va très vite. Il doit rester de nos produits dans des épiceries indépendantes, mais ailleurs, à l'heure actuelle, c'est plus difficile d'en trouver." 

Pour rebondir, ils ont pu compter sur l'Association de Brasseurs Indépendants des Alpes-Maritimes, mais aussi sur leurs confrères qui ne les ont pas laissés tomber. Car dans le milieu de la bière locale, la concurrence n'existe pas, la solidarité, si. 

"L'équipe de Blue Coast Brewing nous met à disposition ses installations deux à trois fois par semaine. Nous pouvons aussi utiliser celles de La Brasserie des Ligures", indique Edwards Dilly. 

Un tarif solidaire pour la location a été instauré, précise Cédric Allin, directeur commercial de Blue Coast Brewing. "On s'est mis à leur place et on ne pouvait pas les laisser comme ça", complète Predrag Krupez, le directeur général.

UNE NOUVELLE GAMME DE BIÈRES

En quelques heures seulement, Quentin Lormeteau, le responsable de la production de la brasserie des vallées, a dû réadapter les recettes et sa manière de procéder.

Car comme il l'explique, "l'eau de nos montagnes que nous utilisions avant la catastrophe pour nos bières, n'est pas la même qu'ici par exemple. Les quantités sont aussi différentes. Il y avait des choses à revoir. Mais sinon, nous avons gardé les mêmes matières premières. On retrouvera des goûts qui se rapprocheront de la bière que nous faisions avant, mais ce ne sera pas la même".

Il peut aussi profiter du savoir-faire de Robert Bush, le maître-brasseur suédois expérimenté de Blue Coast. "C'est un bel échange, car il brasse depuis 1996 et il a fait ça partout dans le monde".

Pour fêter son retour, l'équipe de la Brasserie du Comté annonce une nouvelle gamme de bières, la "Mounta Cala" qui signifie en Niçois "Monte Descend". "Ce nom fait référence aux aller-retours, aux trajets Maralpins nécessaires entre le littoral et la montagne que l’équipe effectuera", souligne Edwards Dilly.

Qui ajoute: "La blonde et l’ambrée seront disponibles dès la mi-décembre… Pour les autres références (blanche, Lager, IPA et Printemps), ça sera courant 1er trimestre 2021 selon les possibilités et les rendus de nos nouvelles recettes dans ces installations temporaires". 

Une bonne nouvelle pour les afficionados de la marque, qui chaque jour, apportent sur la page Facebook de la brasserie, avec des photos ou des messages, leur soutien à l'équipe.

"Une communauté incroyable, qui nous fait beaucoup de bien au moral".

Santé.

La nouvelle gamme de bières de La Brasserie du Comté.
La nouvelle gamme de bières de La Brasserie du Comté. Photo DR
Et après?

"Nous avions pour projet de nous développer avant la tempête. Nous voulions des installations plus grandes. Comme celles que nous utilisons actuellement à Blue Coast Brewing, nous apprend Edwards Dilly. On voulait diversifier notre production avec des spiritueux et de la limonade. Mais Alex a tout précipité. "

Et c'est Laurent Fredj, qui se charge de tout cela. Enfant de la vallée, il travaille actuellement de paire avec les autorités pour faire émerger à Saint-Martin-Vésubie,  trois pôles qui regrouperont les entreprises sinistrées. 

"Treize entreprises ont été impactées par la tempête Alex dans la commune, précise le fondateur de La Brasserie du Comté. Nous voulons rassembler tout le monde. Il y aura nous, une scierie, une menuiserie, des métiers de bouches… Car ce sont ces artisans et ces exploitations qui font de notre vallée ce qu'elles sont. Il faudra du temps, un an ou plus, mais nous y travaillons."

 

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.