“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Son rêve est devenu réalité, Rita Largillier a été élue "Super Mamie France 2019" 

Mis à jour le 24/06/2019 à 08:13 Publié le 23/06/2019 à 20:45
Rita Largillier a remporté le titre de « Super Mamie France 2019 » sur la scène de la Maison du Peuple à Belfort !

Rita Largillier a remporté le titre de « Super Mamie France 2019 » sur la scène de la Maison du Peuple à Belfort ! Cyril Dodergny

Son rêve est devenu réalité, Rita Largillier a été élue "Super Mamie France 2019" 

Représentante de la Côte d'Azur, cette Mentonnaise d'adoption a été élue "Super Amie France 2019" dimanche à Belfort.

Ce dimanche soir, Rita Largillier a remporté le titre de « Super Mamie France 2019 » sur la scène de la Maison du Peuple à Belfort ! Elle avait été élue « Super Mamie Côte d’Azur » au casino Barrière de Menton en novembre dernier.

Âgée de 64 ans, cette Mentonnaise d’adoption, née à Armentières, a remporté ce concours orchestré par le Comité Super Mamie France, face à douze autres candidates.

Outre des prestations imposées, cette infirmière à la retraite avait choisi comme challenge de lire un poème rendant hommage à son père, mineur de fond.

Tandis que sa petite-fille a évoqué tout son amour pour cette grand-mère hors normes qui l’a élevée après la disparition de ses deux parents. Beaucoup d’émotion dans la salle. « C’est l’apothéose de mon histoire, une belle aventure humaine » a-t-elle déclaré.

>>RELIRE. "Gagner serait une grande satisfaction"... La Mentonnaise Rita Largillier est prête pour la finale de Super Mamie

à partir de 1 €


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct