Rubriques




Se connecter à

"Sans eux, je ne serais pas là": deux agents municipaux de Menton sauvent une collègue victime d'un malaise

Deux agents municipaux de l’école Anne Franck ont sauvé la vie de leur collègue Nathalie Laine, victime d’un malaise cardiaque. Ils ont reçu, vendredi, la médaille d’or de la Ville de Menton.

Célia Malleck Publié le 15/01/2022 à 07:30, mis à jour le 14/01/2022 à 21:03
Cécilia Allegret et Rachid Dadi ont eu les félicitations de la Ville pour avoir porté secours à Nathalie Laine, responsable de la cantine de l’école Anne Franck-André Guillevin. Sébastien Botella

Les gestes qui sauvent. Cécilia Allegret et Rachid Dadi les avaient appris il y a longtemps. L’une avec son compagnon ambulancier, et l’autre au collège. Jamais ils n’auraient pensé les mettre un jour en pratique. Et pourtant, leur réactivité a sauvé la vie de leur collègue Nathalie Laine. Un acte de bravoure qui a été récompensé. Les deux agents municipaux ont reçu, hier, dans la salle des mariages, la médaille d’or de la Ville de Menton.

"J’ai vu son regard vide"

Le 16 décembre, c’était jour de fête à l’école Anne Franck-André Guillevin. La responsable de la cantine, âgée de 51 ans, servait le repas de Noël aux enfants quand, soudain, elle fut prise d’un malaise cardiaque.

"Sur le coup, j’ai pensé qu’elle avait trébuché, se souvient l’animateur Rachid Dadi, âgé de 26 ans. J’ai vu son regard complètement vide. J’ai senti qu’elle allait tomber. Je l’ai retenu et emmené dans la cuisine à l’abri des regards des enfants."

"Nathalie était allongée au sol, poursuit Cécilia Allegret, agent polyvalent, âgée de 34 ans. J’ai pris son pouls et je n’ai rien senti. Elle ne respirait plus. Alors on a commencé un massage cardiaque."

 

"J’en garde encore des séquelles dans le dos", plaisante Nathalie Laine, en convalescence jusqu’au 24 janvier.

"Sans eux, je ne serais pas là"

La cinquantenaire garde très peu de souvenirs de ce qu’il s’est passé. "Je me rappelle juste m’être réveillée à l’hôpital et avoir dit au chirurgien que j’avais un repas de Noël à préparer pour les enfants. LE reste, on me l’a raconté. Et c’est pour ça que je tiens à remercier du fond du cœur Cécilia et Rachid. Ils m’ont sauvé la vie. Sans eux, je ne serai pas là aujourd’hui".

Le maire de Menton, aussi, les remercie. "Je suis terriblement content de vous voir ici, a lancé Yves Juhel à ses trois agents municipaux. Bravo à tous les deux. Je ne serais pas forcément capable de faire les bons gestes, alors que je suis fils de médecin. Vous avez su réagir de manière rapide et naturelle. Vos actions nous ont montré qu’il fallait s’équiper et faire des formations pour apprendre les gestes qui sauvent."

Le maire ira féliciter le personnel de l’école

"On n’est pas les seuls, pointe Rachid Dadi. Tout s’est bien passé pendant l’intervention grâce aux dames de cantine, aux animateurs et aux enseignants qui se sont occupés des enfants. Sans eux, je n’aurais pas pu appeler les pompiers. Ça leur ferait plaisir d’avoir un mot de vous."

"Je viendrai sur place", a promis le maire de Menton avant de leur remettre à chacun un exemplaire du livre "Alex dans la Roya" du photographe Jean-Pierre Rey. Un ouvrage en hommage aux sauveurs et survivants de la tempête Alex qui ont fait battre le cœur de la vallée.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.