Rubriques




Se connecter à

RECIT. La belle histoire du jour: Gabie, 3,2 kilos de douceur, est née dans l'ambulance des pompiers

La deuxième fille de Marion et de Michael Toci est née mercredi sur la route de Montaleigne à Saint-Laurent-du-Var dans le véhicule qui la conduisait à la clinique Saint-George de Nice.

Laure Bruyas Publié le 12/12/2020 à 18:00, mis à jour le 12/12/2020 à 18:41
La jolie Gabie dans les bras de sa maman, couvée du regard par Michael, son papa, et les pompiers, à son arrivée à la clinique Saint-Georges. Photo DR

Un joli bébé de l’Avent. Avant le terme, avant la maternité, un bébé avant tout… Princesse pressée de voir le monde, Gabie a pris tout le monde de court en naissant, mercredi, dans l’ambulance des pompiers de Saint-Laurent-du-Var.

Une grosse frayeur pour sa maman, beaucoup de sang-froid des pompiers et une venue au monde rocambolesque qui se termine bien: 3, 220 kg de douceur et une mignonne petite bouille d’amour.

Mercredi, vers 15h30, Marion, une Roquebrunoise de 32 ans, était chez ses parents à la Gaude quand elle a ressenti les premières contractions. Violentes. Rapprochées. De plus en plus…

"Ils ont été formidables"

Elle attendait sa deuxième fille pour le 23 décembre mais a vite compris que sa poupée désirée arriverait bien avant Noël. A 16 heures, elle alerte les pompiers.

 

"Quand je suis arrivé, j’ai tout de suite constaté qu’elle était sur le point d’accoucher", raconte Dominique Rey, le responsable de l’équipage du centre d’incendie et de secours de Saint-Laurent-du-Var.

Il appelle alors en renfort l’équipe médicale de Cagnes-sur-Mer emmenée par le médecin lieutenant-colonel Gilles Barrier.

"J’étais un peu paniquée mais ils ont été formidables", sourit aujourd’hui Marion. "On m’a laissé le choix d’accoucher sur le canapé ou d’aller à la maternité".

Elle choisit la deuxième option. L’ambulance prend la route. Direction: la clinique Saint-George à Nice.

 

"On n’a a jamais arrêté de rouler"

Mais Gabie n’attend pas… A 17 h 45, elle pousse son premier cri dans le camion des pompiers, sur la route de Montaleigne, à Saint-Laurent-du-Var. Délivrance, couverture de survie et mini bonnet de lutin pour la réchauffer.

L’infirmière, Myriam Jorquera, prend la petite fille dans ses bras le temps de laisser souffler Marion épuisée. "Un grand moment d’émotion pour tout le monde", se souvient la soignante. "Tout s’est bien passé, la maman a été exceptionnelle", ajoute-t-elle. "On n’a jamais arrêté de rouler, tout était sous contrôle", confirme Dominique Rey.

Puis, touché  par cette petite vie qui a déboulé sans prévenir: "La caserne de Saint-Laurent a ouvert le 1er janvier dernier, Gabie est notre premier bébé… C’est une belle aventure professionnelle!"

Leur ambulance est finalement à Saint-George à 18h15 où Gabie et sa maman se reposent depuis, cœur contre cœur. 

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.