“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

PHOTOS. A 6 ans, la petite Cally offre ses cheveux à des malades

Mis à jour le 20/06/2020 à 12:25 Publié le 20/06/2020 à 12:25
Cally a échangé ses cheveux contre un diplôme.

Cally a échangé ses cheveux contre un diplôme. Photo P.B.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

PHOTOS. A 6 ans, la petite Cally offre ses cheveux à des malades

La jeune Six-fournaise Cally, âgée de six ans, a fait don jeudi de trente centimètres de sa chevelure à l’association Solidhair.

Cette dernière vend les cheveux ainsi collectés à des perruquiers pour financer des prothèses capillaires.

Les bénéficiaires sont des personnes atteintes de cancer ou en difficultés financières.

Elle est très fière d’avoir aidé une autre personne malade.
Elle est très fière d’avoir aidé une autre personne malade. Photo P.B.

Cette action a été une grande fierté pour Cally, atteinte de myopathie congénitale.

Elle qui voit régulièrement des médecins a pris sa revanche en aidant d’autres malades.

Trois mèches et un diplôme

Elle est fin prête pour rentrer en CP en septembre, dans l’école des grands.
Elle est fin prête pour rentrer en CP en septembre, dans l’école des grands. Photo P.B.

 

Détendue pendant toute la séance beauté, elle a affiché un radieux sourire en voyant ses trois mèches et le diplôme tendu par la coiffeuse de L’espace coiffure by Marion.

Du haut de ses six ans, Cally a, elle aussi contribué à apporter, son soutien aux autres "comme papa et maman".


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.