“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

En détention, elle peint les murs de la prison à Monaco

Mis à jour le 25/01/2016 à 05:12 Publié le 25/01/2016 à 05:12
La jeune femme a entrepris des fresques dans la salle d’attente visiteurs et dans le gymnase de la maison d’arrêt

La jeune femme a entrepris des fresques dans la salle d’attente visiteurs et dans le gymnase de la maison d’arrêt Photo JFO

En détention, elle peint les murs de la prison à Monaco

C'est une première à la maison d'arrêt de Monaco, une détenue en attente de jugement a été autorisée à décorer des espaces réservés aux prisonniers ou à leur famille

C'est une première à la maison d'arrêt de Monaco, une détenue en attente de jugement a été autorisée à décorer des espaces réservés aux prisonniers ou à leur famille

Elle a vingt ans. C'est une jolie brune aux yeux clairs qu'on imaginerait davantage rencontrer sur les bancs de la fac. Ou sur le dancefloor des clubs de la Côte. Mais non. Depuis un peu plus de six mois, Natalia (1) dort en prison.

La jeune femme, originaire d'Azerbaïdjan, doit passer d'ici peu devant le juge. Elle se serait retrouvée impliquée dans une entourloupe aux faux sacs de luxe. Mais de ça, elle ne veut pas en parler. En détention, elle s'est découvert une...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct