“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Devenue aveugle subitement, une adolescente aide un chien atteint de cécité à trouver une famille

Mis à jour le 25/01/2021 à 09:24 Publié le 25/01/2021 à 09:24
Paloma entre Patricia portant Colombe, Pierre-Yves et Nessy et Sébastien : une belle histoire d’humains et d’animaux.

Paloma entre Patricia portant Colombe, Pierre-Yves et Nessy et Sébastien : une belle histoire d’humains et d’animaux. Photo Ch.R.

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Devenue aveugle subitement, une adolescente aide un chien atteint de cécité à trouver une famille

Une adolescente atteinte de cécité parraine un chiot, aveugle également, remis à une famille adoptive.

Les yeux du cœur… Ceux-là y voient toujours. Et loin. La preuve ce dimanche après-midi, au refuge de Carros, où Paloma, 16 ans, atteinte de cécité, a remis à une famille d’accueil, Colombe, une petite chienne colley, aveugle, elle aussi.

Le handicap accepté, intégré, abrité dans un foyer plein d’amour? C’est le message que Paloma a voulu faire passer en remettant le chiot à une famille adoptive du Cannet.

Atteinte de tumeurs sur les méninges et le système nerveux, la jeune Niçoise a perdu la vue il y a deux ans.

"Et ses amis avec", murmure avec tristesse son papa, Gilles San José, qui, avec son épouse Edwige, a fondé l’association Princesse Paloma "pour subvenir à la maladie de notre fille générant beaucoup de frais".

Scolarité à l’I.E.S. Clément-Ader de Nice, enchaînement de rayons et radiothérapie, tumeurs se succédant… Le quotidien de Paloma est lourd. Mais la jeune fille sourit en permanence, exprime une joie de vivre qui est en même temps une belle leçon pour les gens qui l’approchent.

Achetée puis larguée

Paloma avait un rêve: venir en aide à un animal également en situation de handicap. Patricia Lanini, directrice du refuge de Carros, avertie par le désir de l’adolescente, informa la famille de l’arrivée d’une chienne colley de trois mois.

Une boule de poils beige et crème. Le monsieur qui l’avait achetée sur un site internet, ne supportait pas la cécité de l’animal, pourtant adorable. L’accueillir chez les San José, quartier de la Libération? "Nous avons déjà quatre chiens, argumente en souriant le papa. Alors nous avons proposé que Paloma devienne la marraine."

Elle a tout pris en main, la gamine. Réseaux sociaux, friandises et jouets pour la nouvelle pensionnaire de Carros… Tout. Jusqu’au prénom: "Colombe, qui signifie Paloma en espagnol est qui est également le nom et le symbole de notre association."

Nessy, la copine

Il est 15 heures. La famille d’accueil arrive. Patricia Plan Forêt, son fils Sébastien et son mari, Pierre-Yves. Des proches de la famille San José. Escortés par une puce remuante : Nessy, 4 ans, york croisé avec un chihuaha.

Il va falloir faire ami-ami. Les deux fi-filles se reniflent, se montent un peu l’une sur l’autre et entament une chorégraphie ludique et joyeuse qui promet des moments pas vraiment calmes chez la famille d’accueil de Colombe.

Pourquoi ce geste? Pierre-Yves lève des yeux remplis de bonté: "ça nous fait plaisir et nous avons été touchés par le message de Paloma. Nous voulions un second chien pour tenir compagnie à Nessy. Cette adoption a du sens."

Patricia a tout préparé: "J’ai pris trois jours de repos pour m’occuper de Colombe et l’habituer à sa nouvelle existence, au grand parc autour de notre domicile. J’ai aussi acheté une brosse pour les poils. Nous avons autant à apprendre d’elle qu’elle a à apprendre de nous…"

Paloma est émue. Il faut dire au revoir à Colombe, dont elle restera proche, forcément. Et puis, elle compte continuer à placer d’autres animaux handicapés. Paloma n’y voit peut-être plus, mais son regard sur la vie pétille d’un amour lumineux…

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.