Rubriques




Se connecter à

Un peu de bonheur pour les enfants malades

L'association Adrien, basée à Cannes, a offert une journée d'évasion et de plaisir à une dizaine d'enfants malades. Au programme : les pompiers de Monaco et la Roca Team

arnault cohen Publié le 15/04/2017 à 05:03, mis à jour le 15/04/2017 à 05:03
Jolie photo souvenir avec les Roca Boys.
Jolie photo souvenir avec les Roca Boys. DR

À Monaco, tout le monde connaît la Fondation Flavien, du nom de cet enfant décédé des suites d'un cancer, et son père, Denis Maccario, qui se bat pour faire avancer la recherche dans le domaine des cancers pédiatriques. Un autre papa mène un combat assez semblable à l'autre bout du département des Alpes-Maritimes. René Molines, qui vit au Cannet, a perdu son fils, Adrien, en 2005, atteint d'une maladie orpheline incurable appelée « HTAP », à l'âge de 2 ans et demi. Cette année-là, il a créé l'association Adrien qui vient en aide aux enfants malades.

Lundi dernier, René Molines et une dizaine d'enfants souffrant de maladies rares - il les appelle ses « petits héros » - ont passé une très belle journée à Monaco. Ils ont d'abord visité la caserne des sapeurs-pompiers de la Principauté, accueillis et guidés par son chef de corps, le colonel Tony Varo, et le commandant Di Gabriel. Les enfants ont eu la chance de grimper à la grande échelle, tenir une lance de feu, visiter les véhicules de secours et réaliser des exercices d'intervention. Le tout avant un goûter offert par les soldats du feu aux parents et aux petits.

« Sortir du cercle hôpital-maison »

 

La belle journée monégasque de ces enfants malades ne s'est pas limitée à la visite de la caserne de la Condamine. Grâce à l'aide d'une Cap-d'Ailloise, Khouloud Boudabous, basketteuse amateur à Monaco, René Molines et sa petite troupe ont pu assister à un entraînement de l'ASM Basket, cette fameuse Roca Team qui fait rêver la France entière en caracolant en tête du championnat de Pro A. Une belle photo de famille avec les Roca Boys a couronné ce moment fort et cette journée exceptionnelle.

C'est le but premier de l'association : sortir les petits malades de l'environnement médicalisé dans lequel ils sont plongés. « Ces journées permettent aux enfants de s'évader et aux familles de sortir de l'isolement et du cercle hôpital-maison, témoigne René Molines. Cette journée, comme toutes les autres activités que nous proposons, n'ont d'autre but que de leur donner un peu de bonheur. »

L'association Adrien organise ainsi régulièrement des sorties, des rencontres, des ateliers à une centaine de familles azuréennes qui ont un enfant malade.

« Maison des super-héros »

 

Pour René Molines, Monaco n'est pas une destination anodine. Son fils Adrien, en effet, a été suivi par le Centre cardio-thoracique de Monaco pendant sa maladie. C'est d'ailleurs en Principauté que la maladie de son fils a été détectée.

Aujourd'hui, en plus des évasions proposées par son association, René Molines porte un gros projet. Celui de créer un centre de vacances dédiés aux enfants malades et aux familles. Entre le Var et les Alpes-Maritimes. « Nous souhaitons créer la première maison des super-héros avec des décors époustouflants de princesses et super-héros », imagine-t-il.

Mais pour bâtir cette maison de 10 chambres, disposant également d'un accueil de jour, il faut des moyens. Le budget est évalué à 1 million d'euros, sans compter l'achat d'un terrain. À ce jour, en dix ans, 400 000 e ont été récoltés. Le chemin est encore long, donc. L'association recherche donc des mécènes…

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.