“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Un défi turc pour les basketteurs monégasques

Mis à jour le 15/11/2016 à 05:06 Publié le 15/11/2016 à 05:05
Bangaly Fofana : en l'absence de Brandon Davies, un rôle accru ce soir en Turquie.

Bangaly Fofana : en l'absence de Brandon Davies, un rôle accru ce soir en Turquie. J.F. Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Un défi turc pour les basketteurs monégasques

Kara Ali Acar Sport Hall : sous les poutres métalliques, une salle aux allures de marché couvert (3000 sièges orange et vert) et un public assez chaud, voire bouillant.

Kara Ali Acar Sport Hall : sous les poutres métalliques, une salle aux allures de marché couvert (3000 sièges orange et vert) et un public assez chaud, voire bouillant. Banvit, c'est le nom du sponsor, un géant de l'alimentaire qui inonde en dollars le club de basket de la ville de Bandirma (110.000 habitants), située sur les rives de la mer de Marmara. Banvit Bandirma, en réalité, dispose de moyens puissants.

Davies absent 4 à 6 semaines !

La saison passée, le tricolore Adrien Moerman (ex-Limoges, passé aujourd'hui chez le rival turc de Darussafaka), touchait la bagatelle de 520.000 euros la saison à Banvit. Le genre d'émoluments introuvables en ProA, même à Monaco.

En tête de son championnat turc (5 matches, 5 victoires), Banvit a connu sa première défaite en Champions League la semaine passée chez l'autre invaincu de la poule (avec Monaco), l'Aris Salonique (78-84). Gagner à Banvit serait donc un petit exploit pour l'ASM, d'autant que la Roca Team s'est envolée pour la Turquie sans son pivot américain Brandon Davies. Touché face à Antibes (grosse contusion à la cuisse), Davies sera absent des parquets, quatre à six semaines ! Un coup dur pour le leader de ProA mais peut-être une occasion pour des garçons comme Bangaly Fofana et Jordan Aboudou de s'affirmer en profitant d'un temps de jeu supérieur.

« Banvit, c'est un long déplacement, il faudra gérer la fatigue. Nous n'avons eu que très peu de temps pour préparer ce match. Avec notre bilan en BCL, nous évoluerons sans pression excessive », rappelle le coach Zvezdan Mitrovic.

Avec 4 victoires en poche dans cette poule A, l'ASM a déjà pris en effet une belle option en vue de la qualification pour les 1/8e de finale. Hier après-midi, la Roca Team a atterri à Istanbul, avant de franchir le Bosphore en bus pour un long trajet de plusieurs heures. Une option par la route préférée à celle du ferry, moins longue mais plus compliquée en terme logistique.

Les armes principales de Banvit : l'Américain Jérémy Chappell, le meneur US Jordan Theodore (ex-Bourg en Bresse, vainqueur de la FIBA Cup l'an passé avec Francfort), le shooteur russo-turc Maxim Mutaf, la paire slovène Edo Muric- Gasper Vidmar (2,11m) et le shooteur lituanien Gediminas Orelik.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.