Rubriques




Se connecter à

Trop fort, Monaco...

A l'image d'un D.J. Cooper de gala (10 passes décisives), la Roca Team a récité son basket pour ne laisser aucune chance aux Polonais de Zielona Gora. Direction les quarts de finale

Publié le 14/03/2018 à 05:12, mis à jour le 14/03/2018 à 05:13
Sergii Gladyr et l'ASM Basket félicités après la rencontre par Leonardo Jardim, l'entraîneur de l'ASM Football venu en supporter... La Roca Team n'a pas raté son rendez-vous européen !
Sergii Gladyr et l'ASM Basket félicités après la rencontre par Leonardo Jardim, l'entraîneur de l'ASM Football venu en supporter... La Roca Team n'a pas raté son rendez-vous européen !

Zielona Gora, soutenu par sa cohorte sympa de 200 supporters en vert et blanc, a pourtant mené dans ce match (11-9, 5e, après deux réussites de Dragicevic). Mais la résistance polonaise n'a tenu qu'un quart-temps et quelques poussières en plus. Quand Monaco joue son meilleur basket, le Rocher s'avère une forteresse difficile à escalader. La Roca Team voulait son quart de finale, ça s'est vu, d'entrée. Si le passage s'est avéré plus facile que prévu, la Roca Team a mis tous les ingrédients pour ne pas se rater. Total basket !

La première mi-temps ? D.J. Cooper a distribué les caviars et l'ASM a régalé. Une défense à la sauce monégasque (étouffante) qui a fini par briser les velléités de Zielona. Le film de l'échappée monégasque : Cooper à la passe pour le alley-oop et le dunk de Chris Evans, dans la stratosphère (27-21, 12e). Ambiance électrique à Gaston-Médecin.

Craft, bourré d'énergie, qui pointe à 3 pts sur une passe de Gladyr (33-24, 13e) : Monaco adroit aussi de loin...

 

Deux contres énormes d'Ali Traoré sur Dragicevic (35-24, 14e). On ne passe plus !

Chris Evans en funambule, le 2 + 1 en pénétration ! (38-24, 15e). Zielona sur le reculoir...

Le petit pas en arrière de Robinson avant de déclencher son shoot face au défenseur, petite merveille du genre (40-26, 16e). Monaco qui commence à dérouler.

Paul Lacombe, lui aussi, est rentré en action pour enfoncer les triples champions de Pologne... Des paniers un peu dans toutes les positions. Dont celui au buzzer de la mi-temps, sous le cercle, pour assurer un + 19 au repos (50-31). Ajoutés aux 2 points de mieux du match aller (84-82), ça faisait déjà lourd pour Zielona.

 

Est-ce le T3 infligé d'entrée par Chris Evans au retour des vestiaires (53-31) ? Toujours est-il que les triples champions de Pologne ont craqué pour se désunir totalement et laisser l'ASM dérouler à sa guise.

Kikanovic y allait de son block sur Savovic, et de match, il n'y avait plus (69-38, 25e).

Coach Mitrovic a pu faire tourner son effectif et ménager des forces dans l'optique du derby à Antibes vendredi. À propos d'effectif, le nouvel arrivé, Damjan Rudez (7 pts à 3/6) a montré que son intégration est sur la bonne voie. On l'a vu notamment à l'arrivée d'une superbe contre-attaque sur une passe du maestro Cooper.

Avec ses sept étrangers sur la feuille en Ligue des champions (contre 6 en ProA), la Roca Team n'en est que plus armée.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.