“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Sans pitié face à Oldenbourg, Monaco reste invincible (88-73)

Mis à jour le 09/11/2017 à 07:54 Publié le 09/11/2017 à 05:22
19 points, 7 rebonds, Amara Sy a été le grand bonhomme de son équipe.

19 points, 7 rebonds, Amara Sy a été le grand bonhomme de son équipe. Photo Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Sans pitié face à Oldenbourg, Monaco reste invincible (88-73)

La Roca Team n'a fait qu'une bouchée d'Oldenbourg. La série d'invincibilité continue (5/5)

Ce Monaco - Oldenbourg a débuté par un flop visiteur : meilleure équipe à 3 pts de la BCL, les Allemands, n'ont pas rentré une bille de loin, au contraire de Robinson, pour l'ASM, qui a pris aussitôt le meilleur sur son vis à vis Bryon Allen, pourtant top scoreur de la BCL.

Monaco, serein et lucide dans ses baskets, à l'image de son meneur Aaron Craft, a alors défendu en costaud (prise à 2 Evans-Robinson sur Allen, par exemple) et s'est envolé très vite au tableau (18-4). Malgré la panne de l'horloge des 24 secondes, hier soir à Gaston-Médecin, l'ASM était bien à l'heure. De quoi se relâcher un peu trop vite, justement. En s'appuyant sur son malabar slovéne, Mahlabasic, dans un bon soir, Oldenbourg est ressorti du bois. Les Allemands se sont mis à combiner, pas mal au demeurant, et ont trouvé en leur Américain au nom Nissart ou presque, Massenat, le suppléant de Byron Allen défaillant dans l'arillerie. Résultat : un retour sur les talons monégasques (22-19) qui n'a pas eu l'heur de plaire à coach Mitrovic (temps-mort). Un tour de vis défensif plus loin, un « move » de Craft, un panier plus la faute de Lacombe face à Malhabasic, un petit crochet de Sylla et la Roca Team repoussait le candidat de Bundesliga à plus respectable distance... L'Amiral (12 pts à 5/8 et 6 rebonds à la pause) ne lâchait rien, de quoi limiter le suspense à la pause (44-29).

Lacombe partout

Le vice-champion d'Allemagne s'accrochait pourtant, profitant de la patte belge de son intérieur Maxime De Zeeuw, pas du tout manchot à trois points (44-34, 23'). Bon, pas de quoi affoler l'Amiral, qui enchaînait un T3 puis un dunk décoiffant pour remettre de l'ordre dans la maison. La Roca Team étouffait encore Oldenbourg, cette fois définitivement largué (57-38, 26'). En conséquence, le dernier quart n'était pas le plus passionnant qui soit. Gerald Robinson sortait pourtant encore quelques gestes de sa boite à magie, D.J. Cooper livrait un caviar (passe aveugle) pour Chris Evans au dunk. Paul Lacombe était partout, au shoot, à la passe (5) et aux rebonds (6), comme pour préparer la venue de la SIG dimanche. Ce Monaco-là était vraiment au dessus. La qualif' pour les 1/8es ne fait déjà plus l'ombre d'un doute.

Photo Cyril Dodergny

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.