“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Pro A: les basketteurs monégasques dos au mur face à l'ASVEL ce mardi soir

Mis à jour le 24/05/2016 à 05:07 Publié le 24/05/2016 à 05:07
Darrel Mitchell pourrait retrouver sa place.

Darrel Mitchell pourrait retrouver sa place. J.F. Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Pro A: les basketteurs monégasques dos au mur face à l'ASVEL ce mardi soir

L'AS Monaco doit égaliser ce soir contre l'ASVEL si elle veut conserver ses chances de jouer la finale

Faire que tourne le vent mauvais... Dans cette demi-finale, l'ASM n'a plus guère le choix. Pour garder l'espoir de s'ouvrir les portes de la grande finale, une première dans l'histoire du club, la Roca Team va devoir remettre les compteurs à égalité ce soir face à Lyon-Villeurbanne.

La défaite inaugurale, dimanche (67-73), a donné la main à la Green Team.

En position de force, l'ASVEL n'est plus qu'à deux victoires de la finale, avant que la série ne prenne la direction de l'Astroballe à partir de vendredi. Pour Monaco, l'heure n'est pas au calcul. L'ASM doit tout faire pour éviter que le doute ne s'infiltre dans la cuirasse.

« Mes hommes sont des battants, et nous allons encore le prouver », lâche Zvezdan Mitrovic, un coach qui s'est repassé hier en boucle les images du match 1. Dans les rangs monégasques, les 4 fautes offensives sifflées en 2e mi-temps, le zéro lancer accordé en 20 minutes ou la faute non-sifflée sur Amara Sy à la lutte pour un ballon au rond central restent encore en travers de la gorge.

L'aide du public

Au niveau des troupes, Amara Sy (arcade gonflée après un coup de coude) et Yakuba Ouattara (doigt retourné) vont tenir leur place.

Le cas d'Aaron Cel est plus inquiétant. Touché au genou, l'intérieur franco-polonais (le facteur X, capable de s'écarter à trois points) pourrait devoir renoncer à cette deuxième manche. En fin d'après-midi à Gaston-Médecin, hier, les Roca Boys ont effectué une simple séance de récupération. « Les joueurs ont discuté. Cette 2e manche se jouera au mental aussi bien que sur l'aspect tactique ». Revancharde, l'ASM ? ça y ressemble. Amara Sy, l'œil masqué par une protection, avait plus le profil du pirate hier que de l'Amiral de vaisseau !

« Dimanche, malgré la défaite, le public a été super, à fond derrière nous. Monaco devient une terre de basket et cela nous pousse encore plus à poursuivre l'aventure», a confié Jamal Shuler. Pour ce soir, l'ASM aura encore bien besoin de son 6e homme.

Adrian Uter et l'ASM : continuer à voir loin.
Adrian Uter et l'ASM : continuer à voir loin. Jean-François Ottonello

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.