“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Paul Lacombe est de retour à l'AS Monaco Basket

Mis à jour le 21/09/2019 à 17:55 Publié le 21/09/2019 à 17:50
Paul Lacombe.

Paul Lacombe. Photo Jean François Ottonello

Paul Lacombe est de retour à l'AS Monaco Basket

Le dénouement heureux d’un feuilleton qui durait depuis le mois de juillet… Comme nous l’indiquions ce vendredi, Paul Lacombe, arrivé sur le Rocher en 2017, va finalement poursuivre son aventure sous le maillot de la Roca Team.

L’arrière international sera présent ce samedi soir à la salle Gaston-Médecin pour la 1ère journée de Jeep-Elite (18h30) non pas pour jouer mais pour assurer les autographes et les selfies avec les supporters.

Depuis sa décision de tenter une expérience dans un grand club, fin juin après la finale perdue contre l’ASVEL, Lacombe, jeune papa d’un 2e enfant, attendait des offres concrètes mais celles-ci ont tardé à se manifester. Durant la Coupe du monde en Chine, avec l’équipe de France, son souhait déjà exprimé était alors de retrouver son club du Rocher.

Finalement, toutes les parties ont pu tomber d’accord, l’ASM n’ayant pas précisé la durée du nouveau contrat. "Je suis vraiment content et extrêmement motivé", nous a confié Paul Lacombe, qui doit quand même déménager car son appartement Beausoleil n’était plus libre.

"Ce n’est pas du tout la frustration qui domine, au contraire j’ai une envie énorme de retrouver le jeu avec l’AS Monaco. Nous aurons de grands challenges dans une équipe bâtie pour le haut niveau".

Paul Lacombe reprendra l'entrainement sous les ordres de Sasa Obradovic dès lundi.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.