“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco vise plus haut

Mis à jour le 24/11/2019 à 10:04 Publié le 24/11/2019 à 10:04
Dee Bost et l’ASM : battre Nanterre pour poursuivre la remontée derrière l’ASVEL.

Dee Bost et l’ASM : battre Nanterre pour poursuivre la remontée derrière l’ASVEL. S. Botella

Monaco vise plus haut

Face à Nanterre, la Roca Team chez elle a une série à poursuivre et un style à affirmer

De retour d’un long voyage à Kazan (Russie), où la JSF a créé la surprise mercredi en EuroCup (succès 79-72 face au leader du groupe C), la bande à Pascal Donnadieu envisageait un déplacement plus classique à Monaco... C’était sans compter sur les intempéries qui ont fait patienter les Nanterriens 4 bonnes heures hier à Orly avant de pouvoir embarquer pour Nice en soirée. La crainte de devoir annuler la rencontre a même plané au-dessus des têtes. Ce Monaco-Nanterre aura donc bien lieu, alors que l’ASM va tenter de franchir le cap d’une année d’invincibilité à la maison en Jeep Elite. Il y a encore quelques jours, pour tout dire, ce Monaco - Nanterre aurait semblé plié d’avance.

Soigner le rythme

Nanterre venait de perdre 4 journées d’affilée en Jeep Elite, Donnadieu, un brin déprimé, évoquait ‘‘la fin du club’’ en cas de descente, et Monaco, relancé, venait d’étriller Orléans, Patras et Dijon... Mais voilà donc que Nanterre a signé la petite sensation mercredi du côté de la lointaine et froide Volga. Les deux meneurs, Kenny Chery (14 pts) et Dallas Moore (17 pts), décriés jusque-là, en ont profité pour réchauffer leurs stats et l’ambiance. Or, dans le même temps, Monaco est quelque peu retombé dans ses travers face à Rishon (77-75) : plus de balles perdues que de passes décisives, une stat qui n’a pas fait rigoler Obradovic. La meilleure équipe défensive de Jeep Elite doit soigner sa fluidité offensive. Il n’en reste pas moins que l’ASM reste sur 4 victoires d’affilée, avec un Paul Lacombe joliment retrouvé (15 pts en moyenne sur les 4 dernières sorties) et un Norris Cole parfait dans son rôle. Même sans O’Brien (doigt cassé), l’ASM a ce qu’il faut en magasin pour donner de la couleur à cette affiche dominicale, au sec, sous les voûtes du Louis-II. F.P.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.