“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco reprend la main

Mis à jour le 12/04/2018 à 05:13 Publié le 12/04/2018 à 05:12
Gerald Robinson a inscrit 23 points hier soir.

Gerald Robinson a inscrit 23 points hier soir. PQR/Sud Ouest

Monaco reprend la main

Grâce à son succès hier soir à Boulazac (67-94), emmenée par un grand Robinson, la Roca Team a récupéré la place de leader. Dans le même temps, Strasbourg a chuté à Chalon/Saône

D'entrée de jeu, les Monégasques ont donné le rythme de la rencontre. Même Evans s'octroie le luxe de « basher » Ubel dès la première minute. La machine était lancée et la Roca Team mène au bout de cinq minutes 13 à 7.

Les Boulazacois n'arrivent pas à déployer leur jeu, car les Monégasques bloquent les intérieurs. Pas franchement en réussite aux lancers-francs, les hommes de Mitrovic ont profité des maladresses périgourdines dans le premier quart-temps (balle perdue par Anderson et Shawn James) pour mener de onze longueurs (7-18). Et c'est Rudez, qui vient donner un coup de massue au BBD sur le buzzer (14-26).

Dès le début du deuxième quart-temps, si Monaco enchaîne plusieurs temps forts, les Boulazacois reprennent du poil de la bête en piquant deux ballons et en revenant à dix points (21-31, 13e). Les hommes de Claude Bergeaud ne lâchent rien jusqu'à revenir sur les talons adverses (34-35, 16e). Cooper ne maîtrise plus ses passes et se prend même une technique dans la foulée... Kerckhof passe un lancer-franc et Anderson un autre qui donne l'avantage pour la première fois au BBD (36-35, 16e).

Avantage qu'ils ne gardent pas longtemps puisque la Roca Team mène à la mi-temps 38-49.

Et comme un ouragan, Monaco compile alors dix-sept points d'avance dès l'entame du troisième quart (42-59, 23e) et continue à dérouler son jeu, malgré la grosse envie locale.

Le Palio commence à faire beaucoup de bruit suite à de nombreuses contestations, et Evans loupe ses deux lancers-francs. Mais les Monégasques creusent dorénavant un écart de dix-neuf points avant d'entamer les dix dernières minutes (55-74). Le dernier quart est le terrain de jeu favori d'une ASM qui n'a plus qu'à réciter son basket. L'addition commence à être lourde pour les hommes de Bergeaud qui baissent pavillon et laissent la Roca Team reprendre les commandes de la ProA. Un bonheur permis, aussi, par la défaite surprise de Strasbourg à Chalon/Saône (95-72).


La suite du direct