“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Monaco pour s'ouvrir la route

Mis à jour le 26/10/2016 à 05:10 Publié le 26/10/2016 à 05:10
Après avoir battu Francfort lors du premier match de 18 points, Dee Bost et l'ASM veulent enchaîner contre Domzale.

Après avoir battu Francfort lors du premier match de 18 points, Dee Bost et l'ASM veulent enchaîner contre Domzale. S. Botella

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monaco pour s'ouvrir la route

En recevant les Slovènes de Domzale ce soir (20h30), la Roca Team, qui remet le couvert une quatrième fois en onze jours, pourrait entrevoir la porte des huitièmes de finale

Partir en éclaireur. Dégager la piste et se donner le droit de regarder un peu plus loin. En cas de succès ce soir, face au dernier champion de Slovénie, Monaco se donnera le droit de rêver plus grand. Nous n'en sommes certes qu'à la deuxième journée de cette néo-coupe d'Europe, mais lorsque l'on sait que quatre des huit premiers de chaque poule continueront l'aventure, on se dit qu'un nouveau sans-faute devant Hélios Suns signifierait beaucoup. Et offrira au passage un rayonnement de plus à une Roca Team qui n'en finit plus de séduire.

Toujours indemne sur la scène nationale et européenne, la troupe de Zvezdan Mitrovic - considérée par de nombreux spécialistes comme la plus performante de ces dix dernières années en France - doit néanmoins apprendre à faire avec la fatigue. L'acide lactique est devenu un terme en vogue du côté de Gaston-Médecin. La faute à un calendrier où les jours de repos signifient le Graal. Avec quatre rencontres depuis le 16 octobre et la fessée infligée à Hyères-Toulon (84-68), Ouattara et consorts enfilent leur bleu de travail en ayant tout juste le temps d'y passer un coup de lessive.

Et c'est justement dans ces moments-là que Caner-Medley ou Davies, qui sont depuis belle lurette initiés à la coupe d'Europe, jouent un rôle majeur. « Ils ne sont pas là à distiller des conseils constamment, pose Yakuba Ouatarra. Mais de par leur expérience, on sent que ce sont des joueurs à l'aise lors de ces rencontres européennes ou même en championnat. »

Inutile de préciser que leur décontraction va de paire avec leur efficacité. Les 22 points et 7 rebonds de Brandon Davies au Mans samedi dernier (83-81) parlent d'eux-mêmes. Un réalisme qui ne serait pas de trop ce soir face à un leader de Slovénie qui sous ses airs d'outsider, pourrait bien venir titiller l'ASM. Hélios Suns n'est pas un ogre mais les minots qui la composent (23 ans de moyenne d'âge contre 27 à Monaco) auront les dents longues.

Défaits lors de la première journée sur leurs planches (54-62 face à l'Aris Salonique), les hommes des Balkans n'en restent pas moins en balade dans leur pays. Leur dernier quart-temps ce dimanche à Sencur à 30km au Nord de la capitale Ljubljana en dit long. Un 33-13 difficilement avalé par leurs homologues (58-84 au final). « Monaco reste le favori absolu, estime l'ailier slovène Simo Atanackovic sur le site du club. C'est une formation athlétique et il nous faudra mettre de la vitesse si on veut obtenir quelque chose chez eux. »

Une méfiance logique car pour l'heure, c'est surtout Monaco qui file à toute berzingue.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.