“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco passe en force

Mis à jour le 13/02/2019 à 10:17 Publié le 13/02/2019 à 10:17
Derek Needham, qui déborde ici Jordan Taylor, a compensé les balles perdues de la 1ère mi-temps par un rôle important dans le money-time et une belle adresse à 3-pts (2 sur 3).

Derek Needham, qui déborde ici Jordan Taylor, a compensé les balles perdues de la 1ère mi-temps par un rôle important dans le money-time et une belle adresse à 3-pts (2 sur 3). Jean-François Ottonello

Monaco passe en force

La Roca Team a dû attendre la dernière possession (manquée par Limoges) pour décrocher son ticket pour les quarts de finale. La Roca a fait la loi dans la peinture, où Buckner a régné

Il restait 20 secondes à jouer, et c’est Limoges qui a eu la balle de match dans les pognes. 20 secondes, et 60-59 pour la Roca Team. Gaston-Médecin a retenu son souffle. Eric Buckner, lui, ne s’est pas affolé. Quand Jordan Taylor, le meneur limougeaud, a tenté le lay-up de la gagne dans la peinture, le colosse de la Roca Team a fait ce qu’il faut pour gêner, sans commettre la faute. Et sans oublier de capter le rebond derrière. C’était fini.

Avec 16 points (6/8 aux tirs), 7 rebonds, 1 interception et 1 contre, 7 balles perdues mais 7 fautes...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct