Rubriques




Se connecter à

Monaco ouvre à Levallois

Un premier déplacement délicat pour la Roca Team qui affronte la bande à Frédéric Fauthoux

François Paturle Publié le 23/09/2017 à 05:18, mis à jour le 23/09/2017 à 05:18
Appart'City Cup

Le dernier arrivé sur le Rocher, le Seychellois Abdel Sylla (2,05m, 27 ans, ex-Nancy et Orléans), devra patienter avant d'arborer la tunique de la Roca Team. Le pigiste médical de Fofana n'a signé que jeudi, un délai trop court pour être qualifié. Monaco va donc ouvrir la saison, ce soir à Levallois, avec un seul pivot spécifique (Kikanovic). L'ancien Villeurbannais Georgi Joseph (1,97m), convaincant en préparation avant de signer en début de semaine, sera là pour apporter du poids dans la peinture. Si l'ASM manque un peu de centimètres sous le cercle, elle a montré en préparation qu'elle savait compenser, notamment avec l'apport du prometteur ailier US Chris Evans et la science intacte d'Amara Sy. Forcément, Monaco cherche encore des repères : Sy et Gladyr (juste revenu de son opération au genou) seront les deux seuls rescapés ce soir à Marcel-Cerdan du groupe qui a remporté la Leaders Cup et terminé en tête de la saison régulière lors du dernier exercice.

 

Craft, Joyce, Lacombe, Robinson : cette traction arrière monégasque paraît bâtie pour voyager loin. Il est clair que cette première journée sera riche d'enseignements.

Côté Levallois, la transformation est encore plus radicale… Le club francilien a même changé de nom : exit la capitale, Paris, qui ne mettait plus un sou depuis l'an dernier. Le « PL » n'est plus, ce sont les « Metropolitans » de Levallois qui vont tenter de faire aussi bien qu'en 2016/17 (1/2 finale). Avec les départs des deux tours « made in France », Labeyrie (SIG) et Poirier (Vitoria), Levallois a perdu gros. Le club du président Aubry a cependant réussi quelques jolis coups. En premier chef, la signature, avant l'Euro, du shooteur slovène Klemen Prepelic (ex-Limoges). Ce dernier, impressionnant avec sa sélection championne d'Europe dimanche dernier, n'a pas pris de vacances : il sera bien en tenue ce soir, tout comme Florent Pietrus. Ce ne sera pas le cas, en revanche, de Boris Diaw, dont le grand retour en ProA est prévu pour un peu plus tard. Fred Fauthoux va tenter de relancer Petr Cornélie (ex-Le Mans). Derrière, Campbell et Lesca connaissent le métier. Dans la peinture, la Roca Team tentera de museler Gavin Ware, le nouveau poste 5, ancien de Missisipi State passé par la Belgique la saison passée (14 pts, 6,6 rebonds à Anvers). Et donc, gare à Prepelic, surtout si l'euphorie stambouliote coule encore dans ses veines.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.