“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Monaco joue la pole

Mis à jour le 04/04/2016 à 05:11 Publié le 04/04/2016 à 05:11
Jamal Shuler et la Roca Team visent une 5e victoire de rang.

Jamal Shuler et la Roca Team visent une 5e victoire de rang. Photo J.F. Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monaco joue la pole

L'ASM, qui défie l'Elan Béarnais dans son Palais, peut reprendre la tête du championnat

Tout va décidément très vite pour Monaco : en cas de victoire de la Roca Team, ce soir à Pau, l'ASM reprendrait seule la tête de la Pro A, en profitant de la défaite de Strasbourg samedi devant Nanterre (74-77) et en attendant le match en retard de la SIG à Dijon.

Une hypothèse qui rappelle le chemin parcouru par la Roca Team depuis le match aller face à l'Elan Béarnais. À cette époque (2e journée), Monaco restait sur une défaite en ouverture contre Antibes et avait dû batailler à l'énergie pour vaincre l'Elan (90-82) et s'éviter une soupe à la grimace... Être capable d'endosser le costume de leader au soir de la 27e journée permettrait donc de marquer encore les esprits.

Mais on ne refera pas le discours monégasque, toujours emprunt de réalisme. « Le chemin est encore très long... Une victoire nous permettrait de nous rapprocher d'une place dans le Top 4, ce qui est notre objectif pour aborder les play-off avec l'avantage du terrain en quart de finale », note le coach, Zvezdan Mitrovic.

Gare à Thompson

Meilleure équipe du championnat en 2016 (10 v, 1 défaite) l'Elan Béarnais de Bartecheky (5e) n'a plus perdu dans son Palais des sports fétiche depuis le 21 novembre (Dijon, 66-69). Cette équipe qui a signé l'une des plus grosses séries de l'histoire du club (11 victoires d'affilée), brisée par une défaite chez l'ennemi historique Limoges, peut s'appuyer sur un collectif rodé et des individualités marquantes.

« L'une des clés sera de réduire l'influence de Michael Thompson », souligne Mitrovic. L'ancien petit meneur US de l'ASVEL a bien grandi, aujourd'hui top scoreur du championnat (18,1 pts) et 4e à l'évaluation... Mais la révélation de l'Elan se nomme Wilfried Yeguete : l'ancien pensionnaire de Florida University signe une saison à 9,3 pts et 8,8 rebonds...

Son duel avec Adrian Uter dans la peinture promet de faire quelques étincelles. Et Monaco comptera encore beaucoup sur son nouveau meneur D.J. Cooper, meilleur passeur de Pro A sur 8 matches et qui pour l'instant délivre plus de caviars qu'il ne troue le cercle (7,6 pts, 7,7 assists). À lui de se montrer agressif comme lors du money time contre Orléans. (81-76). Son trio avec Shuler et Ouattara forme une traction arrière capable de voyager très loin. Et Monaco possède aussi un banc capable de faire plier l'Elan. ça s'annonce serré dans le Béarn !


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.