“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Monaco, chaud à Limoges

Mis à jour le 09/03/2019 à 10:01 Publié le 09/03/2019 à 10:01
Sasa Obradovic présent cette fois sur le banc pour diriger ses hommes à Limoges ? Hier soir, le feu vert officiel n’était pas encore officiellement tombé.

Sasa Obradovic présent cette fois sur le banc pour diriger ses hommes à Limoges ? Hier soir, le feu vert officiel n’était pas encore officiellement tombé. Jean-François Ottonello

Monaco-matin, source d'infos de qualité

Monaco, chaud à Limoges

La Roca Team va tenter de signer à Beaublanc sa 5e victoire d’affilée en Jeep Elite face à un CSP revanchard. Obradovic retrouve une salle qu’il connaît bien

Il porta le maillot du CSP Limoges en 1993… Sasa Obradovic est de retour à Beaublanc à la tête d'une Roca Team qu'il entend relancer vers les sommets du championnat. Une victoire ce soir à Limoges marquerait d'ailleurs un coup fort pour les hommes du Rocher : l'ASM signerait sa 5e victoire d'affilée et poserait une grosse épine dans le pied du CSP dans la course aux play-offs.

Obradovic qualifié ?

La mauvaise blague va-t-elle se terminer ? Hier soir, les rumeurs d’une qualification imminente du coach Sasa Obradovic bruissaient dans les couloirs ; mais rien d’officiel, encore, concernant l’équivalence de diplôme délivrée par le Ministère de la Jeunesse et des Sports. L'ancien arrière champion du monde avec la Yougoslavie et coach de l’année 2018 en EuroCup espère ne pas devoir retourner en tribune à bouillir derrière le banc de son équipe. Dans un cas de figure similaire, Vujosevic (ex-Limoges) avait dû attendre près d'un mois, Mitrovic (ex-Monaco) près de six mois. Espérons pour Obradovic, pour Monaco, et aussi pour l'image du basket français, qu’il en ira beaucoup plus rapidement pour Obradovic. Partie hier matin pour le Limousin, via un vol pour Bordeaux et le raccord en bus, la Roca Team s'est déplacée au complet, hormis Amara Sy (retour prévu en avril) et Derek Needham, qui ne figure pas dans les plans du staff depuis l'arrivée de Dee Bost en titulaire à la mène. Comme ce fut le cas face à Cholet, l'ASM devra laisser l'un de ses joueurs étrangers (7, au lieu de 6 autorisés) sur la touche. Sergii Gladyr pourrait être encore sacrifié si Obradovic décide de conserver les vainqueurs de Cholet.

Avec 7 joueurs supérieurs à 10 d'évaluation, face à Cholet (Kikanovic, J. Jones, Lacombe, Ouattara, Bost, Robinson, Buckner), la Roca Team a rendu le visage d'une armada en mutation. Face au CSP, le test sera plus probant. Après une grosse période, qui a coïncidé avec la prise de fonction de Péronnet, le CSP reste sur deux défaites à Nanterre (86-65)… et à Monaco en Coupe de France (62-59). Limoges a donc besoin de rebondir.

Le roster limougeaud est étoffé. Le 12 février dernier, le duo Buckner - Kikanovic avait régné dans la peinture face aux hommes forts du CSP. Samuels, Boutsiele, Inglis, Miles et consorts seront sans doute revanchards. Tout comme le duo Rousselle-Hardy, critiqué.

« Monaco est bâti pour jouer le titre, c’est un gros challenge pour nous », a lancé le coach du CSP, François Peronnet. Vrai choc à Beaublanc ! F.P.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.