“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco attend les Ours

Mis à jour le 21/12/2016 à 05:19 Publié le 21/12/2016 à 05:19
Vainqueurs de la SIG dimanche,  Wright et les Roca Boys retrouvent l'Europe ce soir (18h30).	(Ph. S.Botella)

Monaco attend les Ours

Avant la venue de Pau-Orthez, vendredi, la Roca Team reçoit à 18h30 les « Bears » de Bakken, lanterne rouge de la Champions League. Une proie à la portée de l'ASM qui vise la 1ère place

Le petit poucet danois de la Champions League à Gaston-Médecin : pour l'ASM, il importe de ne pas gâcher l'occasion. Et ce, pour plusieurs raisons.

Miser sur la 1ère place

La Roca Team a besoin de finir première de sa poule A ou au pire 2e, mais avec un maximum de points. La Champions League a accouché d'une formule alambiquée : les 5 équipes victorieuses de leur poule sont qualifiées directement pour les 1/8es de finale, plus les 3 meilleurs deuxièmes.

Si vous n'êtes pas premier, ou meilleur deuxième, et que vous finissez 3e, 4e ou meilleur 5e, vous voilà rebalancé dans un 1/16e de finale intitulé «tour de barrages». Or, le retour de ce barrage tomberait à peine deux jours après le week-end de Leaders Cup à Disneyland Paris. Pour s'éviter un casse-tête au niveau du calendrier et un tour de barrage piège, Monaco a donc tout intérêt à protéger sa pole position ou d'amasser un maximum de victoires.

Préparer Pau

Depuis la défaite à la maison face au Paris-Levallois, la Roca Team s'est parfaitement relancée (4 victoires). Avant d'enchaîner vendredi face à Pau-Orthez (l'Ours des Pyrénées, cette fois), l'ASM veut entretenir la dynamique et faire plaisir à son public. D'autant que le choc face à l'Elan s'annonce très prometteur, avec dans les rangs béarnais la présence de l'ancien Roca Boys DJ Cooper, assez monstrueux à la mène sous le maillot vert (15,4 pts, 6,3 rebonds, 11,4 passes ).

Vraiment jouable

Avec la défaite hier de Banvit à Nymburk, l'ASM peut se retrouver seule en tête ce soir. Malgré la présence de l'ailier US Devaughn Akoon-Purcell (18 pts, 3e meilleur marqueur de Champions League), le champion du Danemark n'a rien d'un obstacle insurmontable. F.P.


La suite du direct