“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco a tout renversé

Mis à jour le 30/03/2016 à 05:07 Publié le 30/03/2016 à 05:07
Aka et ses partenaires ont offert à la salle Gaston-Medecin un final renversant !

Aka et ses partenaires ont offert à la salle Gaston-Medecin un final renversant ! Photo Jean-François Ottonello

Monaco a tout renversé

Menée de 12 points par Orléans à six minutes de la sirène, la Roca Team a assuré un finish de folie pour préserver sa 2e place

On semblait parti pour la chronique peu savoureuse d'un match raté, d'une défaite sans relief à la maison… A l'arrivée, l'AS Monaco nous a offert un come-back époustouflant, digne des plus grands scénarios.

Menée de 12 points à 6 minutes de la sirène par Orléans (56-68), la Roca Team, sans adresse ni pétrole pour un mardi soir, semblait condamnée à subir. Jusqu'au bout.

Mais il doit être écrit quelque part, cette saison, que l'ASM ne renonce jamais. La preuve, les Roca Boys, au bord du précipice, mais soudainement portés par leur public après deux décisions arbitrales contestées, ont exercé une pression de folie en défense et retrouvé leur adresse comme par magie.... Deux T3 d'affilée de Gladyr ont tout remis en cause. Shuler a troué le filet dans le corner, et puis D.J. Cooper a fait son numéro à la barbe des intérieurs orléanais. L'ASM a signé un 10-0 (71-70, 37e), Eito a remis le couvert à trois points (74-75), mais Shuler encore lui et Uter...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct