“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Monaco a préparé son choc

Mis à jour le 28/12/2019 à 10:19 Publié le 28/12/2019 à 10:19
La Roca Team de JJ O’Brien, qui n’a plus perdu depuis le 2 novembre au Mans, a enchaîné un 9e succès de rang en Jeep Elite.

La Roca Team de JJ O’Brien, qui n’a plus perdu depuis le 2 novembre au Mans, a enchaîné un 9e succès de rang en Jeep Elite. PQR/Le Courrier de l’Ouest

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monaco a préparé son choc

Face à une équipe de Cholet en pleine bourre, la Roca Team a affiché une grande maîtrise pour s’imposer largement avant le rendez-vous avec l’ASVEL

Entame compliquée pour les Monégasques dans une Meilleraie à guichets fermés et chauffée à blanc. Sous les yeux de son père John, Michael Stockton lance parfaitement CB. Buckner réplique avec autorité (7 points à 3/3). En cette entame, sa formation paie cher ses 5 balles perdues mais va rapidement se remettre la tête à l’endroit. 17-17 sera la dernière égalité entre les 2 formations. La première mise au point va prendre la forme d’un 8-0 (17-25, 21e). L’ASM met la pression sur les Maugeois et va pouvoir compter sur une exceptionnelle réussite à longue distance, pour prendre les siennes sur CB. Dee Bost est l’artificier en chef de la formation monégasque (12 points à 4/5), quand Paul Lacombe continue de distribuer les caviars (7 sur la mi-temps).

La Meilleraie est atone quand son équipe a tendance à surjouer et à chercher une réussite qui ne vient pas (1/8 à 3 points contre 6/8 pour Monaco !). Une deuxième couche, en forme de 13-0, sanctionne la fin de quart (27-36 puis 27-49, 19e). Les supporters de la Principauté peuvent donner de la voix, leur équipe est sur la voie royale du succès à la pause (31-51).

Cholet revient sur le parquet avec l’intention de remettre un peu de pression. Sept points consécutifs poussent Sasa Obradovic à prendre un temps mort (38-51, 24e). Les débats s’équilibrent mais la tension est choletaise. Une technique à Erman Kunter fait gronder la salle (42-62, 27e). Will Yeguette fait le job pour maintenir l’écart en cette fin de quart (47-65, 30e). Eric Buckner semble mener ses partenaires vers un succès tranquille quand Jalen Riley rallume la flamme choletaise à l’abord du money-time (63-72, 35e). Pas de quoi ébranler le roc monégasque qui affiche une belle maîtrise dans ces derniers instants. La victoire est bien bouclée (71-84). Il va maintenant être temps de se pencher sur le choc face au champion villeurbannais.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.