“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Monaco à la pêche au gros

Mis à jour le 05/12/2015 à 05:12 Publié le 05/12/2015 à 05:12
Jamal Shuler et l'ASM s'attaquent à forte partie ce soir.

Jamal Shuler et l'ASM s'attaquent à forte partie ce soir. Cyril Dodergny

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Monaco à la pêche au gros

Invaincue dans son antre, la Roca Team reçoit des Manceaux en pleine forme

Le chat noir, ils ne veulent pas en entendre parler. Espérons que Le Mans n'en soit pas un ce soir.

Tout comme Strasbourg, Gravelines et Antibes, la formation de la Sarthe fait partie du Top 8. Et à chaque fois qu'il a dû s'y confronter, Monaco est tombé sur un roc.

Seul Nanterre est passé à la

trappe (83­81). Certes ces trois défaites n'étaient pas au Louis-II, où le parcours est actuellement synonyme de sans-faute (5 succès en 5 sorties).

Mais se frotter aux cadors ressemble à un parcours du combattant pour la troupe à Mitrovic :

« Si on veut prétendre aux play­offs, il va falloir être plus constant face à des équipes de ce niveau. Le Mans n'est pas un match crucial mais une victoire pourrait ouvrir une porte, pour consolider notre place dans les huit premiers. Nous avons les moyens de franchir ce cap. »

Et pour y parvenir, il est surtout question de rendre plus massive l'arrière­garde (qui sera privé de Lamine Kanté, blessé).

La Roca Team a joué avec les nerfs de son public la semaine passée face à Châlons­Reims. Menant de seize points, Shuler and Co avaient laissé les Champardennais recollerà une unité dans le Q4, avant de réactiver la machine : « On a eu un réel trou d'air et il a fallu bosser sur ça cette semaine, poursuit Mitrovic. Il n'est pas question de réitérer la chose face au Mans. »

D'autant que l'actuel troisième du championnat se plaît à voyager et ne se cantonne pas à l'Hexagone. Une seule sortie de piste hors de ses bases depuis le début de saison en championnat (4 victoires, 1 défaite) et un succès probant à Berlin (86­80 face à l'Alba), cette semaine, en Eurocup : « J'ai pu regarder cette rencontre et ils ont su mettre d'entrée de l'intensité, décortique coach Mitrovic. Il faudra être en mesure d'offrir du répondant dès l'entame, car s'ils creusent l'écart à ce moment, ça peut devenir très compliqué.»

Tywain McKee (25 points, 5 rebonds, 2 pd en Allemagne) n'hésitera pas à allumer la mèche.

Et DeMarcus Nelson se devra de répondre, lui qui retrouvera une vieille connaissance. Erman Kunter, le tacticien sarthois, l'a eu sous ses ordres à Cholet (2010­2012) et n'a sûrement pas oublié la patte Nelson.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.