“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Monaco a craqué

Mis à jour le 07/02/2016 à 05:06 Publié le 07/02/2016 à 05:06
Monaco-Matin, source d'infos de qualité

Monaco a craqué

La Roca Team, victime de l'adresse chalonnaise et incapable d'arrêter Lessort dans la raquette (28 points) a concédé sa deuxième défaite d'affilée après Nanterre

Avec des Chalonnais privés de Booker et Hazell, les Monégasques avaient un bon coup à jouer, hier soir, au Colisée. Peine perdue. Le manque d'agressivité de la Roca Team lui a été préjudiciable. Et comme le jeune intérieur chalonnais Mathias Lessort était en état de grâce (+ 42 d'évaluation au final), l'addition a donc été lourde. Seule consolation, l'ASM (où Mitchell a été préféré à Drew dans le roster) conserve son point-average favorable après sa victoire de l'aller (95-71).

En l'absence de Booker, blessé, la raquette chalonnaise était donc confiée au jeune intérieur Mathias Lessort. Or, les joueurs de Zvezdan Mitrovic ont été dominés dans la bataille du rebond. L'adresse des chalonnais avec notamment un Kalinoski des grands soirs a fait le reste. Tant est si bien que Monaco se retrouvait déjà à 13 longueurs à l'issue du premier quart-temps (31 à 18). Et cela ne s'arrangeait dans le second, malgré Shuler et Ouattara (31 points à eux deux). Car côté chalonnais, on maintenait la pression et une adresse folle. Les visiteurs rentraient donc au vestiaire avec 58 points dans la musette, avec 19 points de débours déjà. Une mi-temps rapide comme l'éclair pour les coéquipiers d'Amara Sy puisqu'ils revenaient sur le parquet chalonnais, quelques secondes seulement après l'avoir quitté. Des Monégasques vexés et désireux de réagir. Ce qu'ils s'appliquaient à faire en infligeant un 16-5 aux Chalonnais en quatre minutes. 63 à 55, l'espoir revenait. Mais il sera de courte durée, car Kalinoski et Lessort remettaient les Chalonnais dans le droit chemin. Monaco gagnait bien ce troisième quart-temps mais seulement de cinq petits points ( 22-17). Insuffisant pour donner une fin de match pénible aux Chalonnais. Monaco tentait bien de répondre à la belle combativité chalonnaise. En vain. Chalon se permettait de passer la barre des 100 points et flirtait avec le point average (+ 24 pour Monaco à 'aller) à la 39e minute. L'orgueil monégasque permettait de conserver cet acquis grâce notamment à Ouattara et Aka.

Au classement, si Le Mans prend seul le fauteuil de leader, la Roca Team partage désormais la seconde place avec Strasbourg, Gravelines et Nanterre. La réception de Nancy, samedi 13 février, s'annonce capitale pour la Roca Team qui doit rebondir et préserver sa superbe série d'invincibilité à la maison (10 victoires).

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.