“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Les basketteurs monégasques veulent le titre ou rien

Mis à jour le 02/05/2017 à 08:48 Publié le 02/05/2017 à 05:09

Les basketteurs monégasques veulent le titre ou rien

Rentrée de Tenerife avec le bronze de la Champions League, la Roca Team va retrouver rapidement les affaires domestiques avec une obsession : devenir championne de France

Ils ne voulaient pas rentrer bredouilles... Dimanche soir à Tenerife, la Roca Team, qui avait retrouvé son basket étincelant, n'a fait qu'une bouchée du 2e du championnat d'Italie, Venise. S'en est suivi une cérémonie de remise des médailles de bronze de la Champions League, et un beau moment de partage entre les joueurs et les 80 supporters qui avaient effectué le déplacement aux Canaries. « Il était important de montrer du caractère et de laisser une belle image de Monaco du basket français », a lâché Mitrovic. Le visage du coach s'illuminait de nouveau. Avant cette petite finale, il avait parlé de la «grande souffrance» vécue à l'issue de la perte de la demie contre Banvit. « Toute l'énergie accumulée pour ce final Four s'est libérée contre Venise. Il fallait aussi évacuer la frustration» , a glissé le coach monténégrin... Plus tard, a-t-il dit, au moment des play-offs de ProA, il fera l'analyse de cette défaite contre les Turcs. L'habitude des grands rendez-vous a certainement pesé. Banvit, comme Tenerife, sont habitués à défier les géants d'Euroligue dans leurs championnats respectifs. D'où une concentration maximale sur 40 minutes. Monaco, lui, peut se permettre d'intégrer des espoirs pour dominer en sifflotant Orléans ou Châlons. « En ProA, l'adversité n'est pas la même, a rappelé le meneur Dee Bost.

« Ce beau match contre Venise ravive un peu nos regrets », a lâché le pivot Brandon Davies (17 pts face aux Italiens). La 3e place est une sorte d'accomplissement, mais on a un plus gros appétit. Maintenant, on vise l'or en Pro A».

Hier, les Monégasques ne sont pas rentrés en Principauté. De Tenerife, ils ont mis le cap vers Paris, où ils ont rendez-vous avec Paris-Levallois demain soir. À cinq journées de la fin, le leader est déjà quasi-assuré de finir la saison régulière en tête, soit la garantie d'un ticket pour la Ligue des champions 2017/18.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct