“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Les basketteurs monégasques n'ont pas vacillé devant les Russes et maintiennent leur classement dans le groupe A

Mis à jour le 25/10/2017 à 08:07 Publié le 25/10/2017 à 05:13
Gerald Robinson a fait parler son talent. La Roca Team n'a pas tremblé.

Gerald Robinson a fait parler son talent. La Roca Team n'a pas tremblé. Jean-François Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Les basketteurs monégasques n'ont pas vacillé devant les Russes et maintiennent leur classement dans le groupe A

L'ASM, devant son public, n'a pas été inquiétée par les Russes de Krasnoyarsk. Un succès qui permet à la Roca Team de garder la pole du groupe A

DJ. Cooper porte le numéro 2, et pour son come-back dans la maison Roca Team, le meneur MVP a déjà griffé quelques passes de parfait visionnaire... La salle Gaston-Médecin, bien remplie pour un mardi, n'avait d'yeux hier soir que pour le retour de « Coop » (voir-ci dessous). Pour le reste, la Roca Team a plutot aisément dominé les Russes venus de Sibérie, privés de leur meneur US (Dowdell) blessé. Un succès qui porte à 3/3 le bilan de l'ASM en Ligue des champions. Un beau départ qui autorise déjà à envisager une qualification en 1/8es.

On voit bien tout ce que Cooper va apporter en créativité à cette escouade qui n'en manquait déjà pas. On ne devrait pas beaucoup s'ennuyer cette saison dans les travées de Gaston-Médecin !

Hier donc, les hommes de coach Mitrovic ont fait un peu ce qu'ils ont voulu face à des Russes pas manchots mais qui ne rivaliseront pas avec le CSKA Moscou cette saison. Hormis un petit moment de déconcentration dans le QT2, qui a vu Enisey revenir à - 7 (39-32), l'ASM s'est rassurée après le revers de Bourg. Les hommes de Mitrovic ont fait du Monaco en défense, prenant aussi le soin de régaler les papilles à l'attaque du cercle. Avant la pause, c'est Gerald Robinson (14 pts) qui a sorti la panoplie des « moves » dont il a le secret. Vitesse, dextérité, équilibre et talent : le gars de Nashville connait ses gammes... Mitrovic ayant ouvert son banc, Luc Loubaki a été l'un des premiers à profiter des caviars de D.J. Cooper (dunk en contre-attaque)... Après la pause, c'est Kikanovic qui a entamé son festin dans la peinture, face à son ancien club. Chris Evans - sacré client - a dunké en haute altiitude et trouvé l'ouverture sur un lay-up de funambule. Aaron Craft s'est mis en route (4 passes et 7 rebonds) et Georgi Joseph, le costaud de la bande, a rentré son premier T3 de la saison. Totalement débridée, la fin de rencontre a vu l'ASM titiller les + 25 (80-56). Le capitaine de Krasnoyarsk, Vasili Zavoruev (5/8 à trois points) a permis au club de Sibérie de limiter l'addition... « Pour Monaco, au retour, ce sera un long voyage et nous essaierons de prendre notre revanche », a promis ce dernier.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.