Rubriques




Se connecter à

Les basketteurs monégasques doivent vaincre les Grecs de deux points minimum

Face à un bastion du basket grec, Monaco doit vaincre de 2 points minimum pour passer en quart

La rédaction Publié le 08/03/2017 à 05:07, mis à jour le 08/03/2017 à 08:47
Jamal Shuler et l’ASM : un gros appétit européen. Photo Jean-François Ottonello

La salle Gaston-Médecin, qui s'est déjà fortement émancipée depuis deux saisons, va probablement battre ses records de décibels. Aux 350 fans de l'AEK présents ce soir, venus d'Athènes et parmi les plus expansifs (euphémisme) du basket européen, les fans de l'ASM ont prévu, notamment à travers les réseaux sociaux, d'offrir une digne réponse sonore. Le club s'est engagé à les aider : des centaines de claquettes (applaudisseurs) seront distribuées au public à l'entrée de la salle. Un drapeau géant sera déployé en tribunes... Et le traditionnel ''clapping'', qui précède le premier panier de la Roca Team, promet d'être animé.

Un match de Coupe d'Europe, un vrai, drapé dans sa passion, sa tension.. Sur le parquet, ce Monaco-AEK a tout pour atteindre les sommets. Le leader incontesté de ProA et le 3e du championnat grec ont chacun les épaules pour viser le Final Four. Problème : le tirage au sort les a opposés dès les 1/8es. Il y aura un gros au tapis, ce soir... Avec deux grands coaches aux manettes, Jurij Zdovc (AEK), l'ancien meneur du Limoges champion d'Europe de 93, et Zvezdan Mitrovic, artisan de l'ascension exponentielle de la Roca Team, le combat sera aussi tactique. Battu d'un petit point il y a 8 jours dans le chaudron de l'AEK (68-69), Monaco a son destin entre les mains. Face à l'AEK, machine bien rodée, la Roca Team va tenter d'imposer son petit grain de folie. Il faudra du courage, des nerfs, de l'adresse; ça promet... F.P.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.