“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Les basketteurs de l'AS Monaco vont affronter leur match le plus difficile des play-offs

Mis à jour le 22/05/2017 à 08:40 Publié le 22/05/2017 à 05:27
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Les basketteurs de l'AS Monaco vont affronter leur match le plus difficile des play-offs

L'AS Monaco entame la série des play-offs face au champion, l'ASVEL. Il va falloir être costaud

Monaco aurait préféré éviter ça : retrouver l'ASVEL dès les quarts de finale des play-offs, au meilleur des trois manches. Sur la route du titre, Monaco dispute peut-être son combat le plus difficile d'entrée.

Alors que les demis et la finale se jouent au meilleur des 5, la formule raccourcie du quart n'autorise guère le moindre faux-pas. Face au champion en titre, la Roca Team va devoir faire preuve d'autorité pour s'imposer ce soir, histoire de ne pas disputer le retour avec la menace du précipice, mercredi soir à l'Astroballe.

Il est toujours permis de se demander comment l'ASVEL, 1er budget de France, à l'effectif royal, a pu finir la saison régulière à la 8e place ? La maison verte a livré un coup de tonnerre, mercredi dernier, avec l'annonce de la mise à pied de Walter Hodge et Nikola Dragovic. Visiblement, les relations entre le meneur américain, l'intérieur serbe et le coach JD Jackson étaient arrivées à un point de non-retour. Du coup, Casper Ware, arrivé à la mi-mars, reprend les rênes de l'équipe qu'il avait conduite au titre en juin dernier. Ware fut d'ailleurs le bourreau de la Roca Team lors de la demi-finale de l'an passé... Depuis, l'ASM a pris sa revanche en finale de la Leaders Cup et a battu l'ASVEL 2 fois en saison régulière. Mais voilà donc Villeurbanne qui se présente en version resserrée, façon commando. Sept des neuf pros villeurbannais sur la feuille, ce soir, furent sacrés l'an passé (Ware, Kahudi, Lang, Andersen, Jean-Charles, Watkins, Noua).

Monaco est prévenu. Monaco est au complet. Amara Sy va une fois encore retrouver son jeune frère, Bandja, dans le camp d'en face...

D'entrée, la Roca Team va devoir serrer le jeu. Cette équipe possède la foi et les ressources pour forcer son destin. ça promet !


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.