“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Basket: D.J. Cooper (ex-Monaco) suspendu pour dopage

A ce jour, les joueuses du MBA restent sur trois  défaites consécutives.

Une soirée de défi et de solidarité pour le MBA

Cette fois, le vrai Yakuba Ouattara (18 points, 8 rebonds) est bien de retour.   	(Ph. Jean-François  Ottonello)

Monaco avance...

Ian Hummer (11 points, 8 rebonds, mercredi à Brescia) tentera de faire parler sa vitesse face aux intérieurs de Nanterre.

Monaco veut enchaîner

Derby déséquilibré ?

Golfe-Juan doit se relancer au Cannet Entretenir la dynamique Antibes : nouveau ...

Le calendrier de la nouvelle saison de Jeep Elite est sorti, voici ce qui attend Monaco et Antibes

Mis à jour le 20/07/2018 à 16:31 Publié le 20/07/2018 à 16:30
Les Sharks et les Monégasques s'affronteront lors de la dernière journée de la saison régulière.

Les Sharks et les Monégasques s'affronteront lors de la dernière journée de la saison régulière. Photo Cyril Dodergny

Le calendrier de la nouvelle saison de Jeep Elite est sorti, voici ce qui attend Monaco et Antibes

La Ligue nationale de basket a dévoilé le calendrier 2018/2019 ce vendredi.

Le prochain exercice débutera le 22 septembre prochain, soit dans un peu plus de deux mois, par deux chocs pour les clubs azuréens.

L'AS Monaco Basket, finaliste malheureux du dernier championnat, recevra l'ASVEL. Les hommes de Saso Filipovski enchaîneront ensuite par un déplacement à Pau-Lacq-Orthez.

Les Sharks d'Antibes accueilleront eux Limoges à l'Azur Aréna avant de se rendre trois jours plus tard sur le parquet de Lyon-Villeurbanne.

Le derby de la Côte d'Azur aura lieu le 12 janvier pour la phase aller et le 18 mai en clôture de la saison régulière.


La suite du direct