“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le basketteur de l'AS Monaco Paul Lacombe devant la Commission de discipline: la réponse du club

Mis à jour le 07/06/2018 à 20:10 Publié le 07/06/2018 à 20:09
Paul Lacombe.

Paul Lacombe. Photo Jean-François Ottonello

Le basketteur de l'AS Monaco Paul Lacombe devant la Commission de discipline: la réponse du club

La polémique enfle. Ce vendredi (20h45), Monaco joue à Limoges son 4e match de la demi-finale des play-offs. Ce sera peut-être sans Paul Lacombe, qui doit passer dans la matinée (11h) devant la Commission de discipline de la Ligue, par vidéo-conférence.

Ainsi en a décidé la LNB après les propos tenus à chaud mercredi soir au micro de la télé par l'international monégasque (''ce sont les arbitres qui nous ont fait perdre'').

>> RELIRE. Le basketteur de l'AS Monaco Paul Lacombe risque une suspension après ses propos au micro de SFR Sport

L'annonce de cette audition (avec possible suspension à la clé) n'a pas tardé à faire réagir le club monégasque, par la voix de son Directeur général, Oleskiy Yefimov.

"Nous comprenons la frustration de nos joueurs après la rencontre, du fait que des critères différents sur les contacts ont été appliqués pour les deux équipes. Les deux équipes ont choisi une défense agressive sur les pick-and-rolls (...), mais les fautes n’ont pas été sifflées aussi souvent à Limoges qu’à Monaco, ce qui a stoppé notre agressivité défensive", souligne le Oleskiy Yefimov.

"Le club n’a pas protesté officiellement après la rencontre, notre conviction étant que la réponse doit être donné seulement sur le terrain,durant les 40 minutes du match. En de telles circonstances, difficiles, nous devons être plus intelligents, plus calmes, et contrôler non seulement le match mais aussi nos émotions comme nous l’avons fait durant les 18 minutes de la première mi-temps... En ce qui concerne la procédure disciplinaire, nous pensons réellement que la LNB devrait appliquer des standards équivalents pour tous. Durant cette saison, des joueurs ou des entraîneurs ont tenu des propos sur l'arbitrage comparables à ceux de Lacombe, qui ont été repris par les médias et ont eu un impact sur l’image de la Ligue. Pourtant, aucune procédure disciplinaire n’a été ouverte contre eux. De plus, nous considérons les propos de Kyle Milling (entraîneur de Limoges) mercredi soir en conférence de presse comme une pression directe mise sur la LNB et la FFBB".

En ce qui concerne les attaques sur l'arbitrage, Monaco, s'il ne le précise pas, songe notamment aux tweets du meneur du jeu américain du Mans, Justin Cobbs. Celui-ci avait publié sur son compte, fin mars, après une défaite à Bourg, s'adressant à la Ligue: "Quelque chose doit être fait. On joue beaucoup trop dur pour toujours se faire voler comme ça! On devrait juste faire du streetball si les arbitres veulent agir comme cela."

Des propos qui n'avaient fait réagir personne à la Ligue...

à partir de 1 €


La suite du direct