“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

L'AS Monaco Basket s'offre du lourd avec Ibrahima Fall Faye

Mis à jour le 27/02/2021 à 12:16 Publié le 27/02/2021 à 11:43
Ibrahima Fall Faye.

Ibrahima Fall Faye. Photo EuroCup

Monaco-matin, source d'infos de qualité

L'AS Monaco Basket s'offre du lourd avec Ibrahima Fall Faye

Après la signature meneur américain Branden Frazier, Monaco renforce sa raquette pour la suite de la saison en Jeep Elite: le club du Rocher annonce en effet la venue du pivot international sénégalais Ibrahima Fall Faye (2,09m, 24 ans), révélation de la saison en EuroCup sous le maillot d'Anvers (15,1 points, 6,8 rebonds, 1,1 contres en 10 matches disputés).

Faye avait justement tapé dans l'œil des dirigeants monégasques lors des deux matches disputés par la Roca Team contre Anvers en phase de poule cette saison.

Après des débuts à la Seed Academy, près de Dakar, Ibrahima Fall Faye (qui possède le statut de joueur JFL) a intégré le centre de formation de Chalon en 2014.

Après un détour par Poitiers, en Pro B, c'est en Belgique (Louvain, puis Anvers) que Faye s'est affirmé comme une force dominante.

En 2014, à l'âge de 17 ans, Ibrahima Fall Faye fut le premier joueur africain désigné MVP du Jordan Brandon Classic (regroupement des meilleurs lycéens du monde) dans la catégorie joueurs étrangers.

Avec Lessort, Yeguete, Inglis et Faye, la Roca Team aura de quoi voir venir sous les panneaux pour la suite de la saison en Jeep Elite (Faye ne pourra être qualifié en EuroCup, la date limite étant expirée).


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.