Rubriques




Se connecter à

L'AS Monaco Basket se qualifie pour la finale de l'EuroCup

L’AS Monaco est en finale de l’EuroCup. La fin de match a été dantesque : à 2 dixièmes du buzzer Rob Gray a envoyé son équipe au paradis. L’Euroligue paraît toute proche. Dingue...

François Paturle Publié le 10/04/2021 à 11:05, mis à jour le 10/04/2021 à 11:06
.J. O’Brien (22), Will Yeguete, Rob Gray... de grands bonhommes en finale. Photos Manu Vitali/Dir Comm

Monaco a cru tout perdre. Comment la Roca Team se serait-elle remise d’une défaite alors qu’elle menait 74-66 à 1’10’’ de la fin... Mais Slaughter (Gran Canaria), déjà le bourreau de Monaco lors de la finale 2019 de Jeep Elite, a surgi à 3-pts.

Monaco a perdu un ballon, Costello a encore rapproché ‘‘Gran Can’’ (74-71).

6 secondes à jouer, et deux lancers pour Dee Bost.

 

Le capitaine a essayé de la faire relâché, en vain : 0-2 aux lancers... Terrible.

Albicy qui remonte la balle pour les Espagnols, Dee Bost qui commet la faute, les arbitres qui accordent 3 lancers pour soit disant position de tir. L’horreur ! Et Albicy qui rentre les 3 (74-74). Quelle angoisse.

Trois secondes à jouer, temps mort de coach Mitrovic. Décision prise. Le dernier shoot sera pour Gray ou O’Brien. Système mis en place, Dee Bost sert Rob Gray, à 5,5 de la cible. Son défenseur fait une tête de plus. Qu’importe, le petit shooteur de Houston a toujours cru en son destin.

Il dégaine ; ça rentre... Monaco explose, ça court de partout sur le parquet, c’est la folie, l’extase....

 

Un blanc. Mais que font les arbitres ? Ils sont devant la vidéo. Pour refuser le tir ? Re-angoisse. Non, ils accordent encore 2 dixièmes à jouer à ‘’Gran Can’’. Plus tatillon, tu meurs. Palabres...

Et que se passe-t-il. Sur la remise en jeu, Okoye s’est envolé sous le cercle... Il effleure le ballon, qui hésite, et ne rentre pas. Voilà, cette fois c’est fini. Monaco est en finale de l’EuroCup.

Depuis 2015, ce club n’en finit pas de tutoyer les sommets. Le basket français peut lui dire merci. Hier, après un 1er quart-temps à l’avantage de Gran Canaria, durant lequel le géant Balcerowski (2,15m) a fait des siennes), Monaco, sans adresse de loin, a refait le coup du turbo dans le QT2 (24-9). Marcos Knight, titanesque (17 pts, 8 rebonds, 5 passes), a porté son équipe.

Damien Inglis (12 pts, 7 rebonds), JJ Obrien (15 pts) ont été grands aussi. Dee Bost (15 pts, 5 passes) a fait le job, malgré son finish raté. Mathias Lessort, sans réussite dans les tirs (2/7), s’est battu comme un diable, tout comme Will Yeguete sous le cercle.


En 2013/14, Monaco était encore en 3e division. La saison prochaine, il y a de grandes chances désormais pour que Monaco joue l’Euroligue, la C1 des mastodontes du continent (voir ci-dessous). Une progression inouïe, avec un budget qui n’est que le 3e de Jeep Elite.

 

Il doit y avoir un truc. Demandez à coach Z, aux dirigeants ukrainiens et à Rob Gray, aussi. Hier, le petit arrière américain (héros du match 1 avec 25 points) est entré dans la légende du basket français.

Ce jeu est décidément à part.


Les dates de la finale
Match 1, 27 avril : Bologne ou Kazan -AS Monaco. Match 2, 30 avril : AS Monaco - Bologne ou Kazan. Belle éventuelle : 5 mai à Kazan ou Bologne.

Gran Canaria - Monaco 74-76

A Las Palmas, AS Monaco bat Gran Canaria 76-74.
(21-26, 24-9, 11-14, 20-25).

Match 1 : Monaco bat Gran Canaria 82-77.
Monaco remporte la série 2-0.

Gran Canaria : 20 tirs sur 38 (6/20 à 3-pts), 16 lf sur 19, 34 rebonds, 20 passes (Albicy 7).
Marque : Okoye 15, Balcerowski 12, Costello 1, Stevic 8, Kilpatrick 7, Albicy 6, Dimsa 6, Slaughter 5, Beiran 4, Shurna, Diop.
Ent. : Porfi Fisac.

ASM : 26 tirs sur 48 (4/18 à 3-pts), 12 lf sur 21, 36 rebonds (Knight 8), 17 passes (Bost et Knight 5).
Marque : Knight 17, Obrien 15, Bost 15, Inglis 12, Gray 9, Lessort 8, Demahis, Ndoye, Yeguete.
Ent. : Zvezdan Mitrovic.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.