“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La bonne année ?

Mis à jour le 20/09/2019 à 10:33 Publié le 20/09/2019 à 10:32
Dee Bost et Yak Ouattara : Monaco veut passer par la grande porte cette saison.

La bonne année ?

Lyon-VilleurbanneLe MansMonacoNanterreStrasbourgPau-OrthezDijonLimoges

Antibes est descendu, Hyères-Toulon a disparu de la carte du basket pro, un peu plus loin, Fos-sur-Mer est descendu aussi... Résultat, fait unique dans l’histoire du basket pro, Monaco sera le seul représentant du bassin méditerranéen dans cette première division qui s’appelle aujourd’hui Jeep Elite.

Heureusement, la Roca Team ne sera pas là pour faire de la figuration, ce serait plutôt l’inverse, puisque l’ASM n’a aucun problème à annoncer son intention de décrocher ce titre de champion de France qui lui a échappé de justesse ces 2 dernières saisons (deux fois finaliste des play-offs et deux battu lors de la 5e et dernière manche).

Pour cela, l’ASM du coach Obradovic s’est bâti une armada très puissante, complète, et qui ne sera pas facile à bouger. Pour jouer sur les 2 tableaux (Jeep Elite et EuroCup), l’ASM doit encore compléter son effectif par le 6e étranger autorisé par les règlements.

« En ce moment, le marché est vide, nous préférons attendre. Nous ne voulons pas recruter pour juste recruter », indique le manager général de l’ASM, Oleksiy Yefimov.

A propos de recrutement, celui du champion en titre, Villeurbanne, a réservé quelques jolis coups, comme la doublette française Antoine Diot - Edwin Jackson à l’arrière. Toutefois, les départs de Miro Bilan, Nelson et Slaughter interpellent à l’heure d’affronter la cadence infernale du calendrier de l’Euroligue (34 matches). Le président Tony Parker n’a pas voulu faire de folies (10 millions d’euros ‘’seulement’’ de budget), et il faudra du grand Mitrovic à la baguette pour arriver à jouer sur les deux tableaux. Le Strasbourg de Vincent Collet, bien loti (9 millions de budget), avec un effectif solide, se lance encore à la conquête d’un titre qui lui échappe inexorablement depuis 2005. Qui s’invitera dans la cour des grands ? Boulogne-Levallois, qui aspire à jouer les trouble-fêtes ? Boulazac, qui cherche à grandir encore ? Parmi les promus, Orléans, avec son brillant meneur Brandon Jefferson, est porté par son projet de nouveau Palais des sports de 10.000 places à l’horizon 2021. Roanne, l’historique Chorale, qui retrouve l’élite avec son bouillant public, espère avoir encore déniché quelques pépites. Dans le bas du tableau, la lutte sera chaude aussi, avec trois relégués cette saison pour permettre le passage à 16 clubs en 2020/21. F.P.

Champion en 2019, le club de Tony Parker se pose encore en favori. L’effectif est pléthorique, Edwin Jackson peut casser la baraque, mais il faudra gérer l’Euroligue et Jordan Taylor à la mène n’a pas fait que des miracles à Limoges.

L’EFFECTIF (R : nouvelle recrue)

Théo Maledon, 1,92m, meneur

Charles Kahudi, 1,99m, ailier

David Lighty, 1,96m, ailier

Amine Noua, 2,03m intérieur

Livio Jean-Charles, 2,06m, intérieur

Charles Galliou, 2,02m, ailier

Adreian Payne, 2,08m, intérieur

Edwin Jackson (R), 1,90m, ailier

Rihards Lomazs (R), 1,90m, arrière

Jordan Taylor (R), 1,88m, meneur

Ismaël Bako (R), 2,08m, intérieur

Tonye Jekiri (R), 2,13m, intérieur

Antoine Diot (R), 1,93m, meneur

Le club champion en 2018 est plutôt sur la pente descendente. Malgré Bigote et le ‘’big man’’ Cliff Alexander dessous, difficile de faire du MSB un prétendant au titre cette saison. Coach Bartechecky est parti, le nouveau meneur B. Taylor est blessé pour deux mois... Compliqué.

L’EFFECTIF

Jacques Eyoum, 1,93m, intérieur

Antoine Eito, 1,86m, meneur

Valentin Bigote, 1,96m,ailier

Terry Tarpey, 1,95m, ailier

Jacques Alingue (R), 2,01m, intérieur

J.P. Batista (R), 2,04m, intérieur

Obi Emegano (R), 1,85m, arrière

D.J. Stephens (R), 1,95m, ailier

Brandon Taylor (R), 1,78m, meneur

Cliff Alexander (R), 2,06m, intérieur

Brahim Dohou, 1,94m, intérieur

La Roca Team a conservé ses trois plus forts joueurs de la dernière finale contre l’ASVEL (Bost, Buckner, Ouattara) et a décidé de muscler encore son jeu. Obradovic a aussi misé sur la polyvalence, à l’image de J.J. O’Brien capable d’aider à l’intérieur ou de se décaler à l’aile. Yeguete, Tillie et Sané donnent une touche tricolore sous les cercles.

L’EFFECTIF

Dee Bost, 1,88m, meneur

Yakuba Ouattara, 1,92m, ailier

Eric Buckner, 2,08m, pivot

Dylan Ennis (R), 1,88m, arrière

Wilfried Yeguete (R), 2,01m, intérieur

Kim Tillie (R), 2,11m, intérieur

Anthony Clemmons (R), 1,85m, meneur

J.J. O’Brien (R), 2,01m, intérieur

Landing Sané (R), 2,07m, intérieur

Mehdy Ngouama (R), 1,85m, meneur

Le miracle va-t-il se poursuivre ? Budget modeste (5 millions) de nouveau pillé de ses meilleurs éléments, la JSF de Pascal Donnadieu (championne en 2013) devrait encore shooter vite et espérer que ça rentre. L’Antibois Isaïa Cordinier aura une belle carte à jouer.

L’EFFECTIF

Jean-Marc Pansa, 2,08m, intérieur

Damien Bouquet (R), 1,86m, meneur

Isaïa Cordinier (R), 1,96m, arrière

Taylor Smith (R), 1,99m, intérieur

Devin Oliver (R), 2,04m, intérieur

Kenny Chery (R), 1,80m, meneur

Spencer Butterfield (R), 1,91m, arrière

Dallas Moore (R), 1,85m, arrière

Youssou Ndoye (R), 2,08m, intérieur

Anthony Da Silva (R), 1,86m, arrière

Armand Mansa, 1,79m, meneur

Vincent Collet ne s’arrête jamais !

A peine revenu de Chine lundi avec l’équipe de France, le technicien normand a assisté mardi sur le banc à la victoire de son équipe face à l’ASVEL en Coupe (80-75). La SIG se doit d’effacer une saison dernière très maussade (7e et élimination en 1/4 de finale des play-offs).

L’EFFECTIF

Travis Trice (R), 1,86m, meneur

Ludovic Beyhurst, 1,68m, meneur

Quentin Serron, 1,90m, arrière

Damien Inglis, 2,04m, intérieur

Jérémy Nzeulie, 1,88m, arrière

Thomas Scrubb (R), 1,98m, ailier

Boris Dallo (R), 1,96m, arrière

Xavier Cooks (R), 2,03m, intérieur

Ali Traoré, 2,08m, intérieur

Jerai Grant (R), 2,06m, intérieur

A défaut de faire rêver comme dans les années 2000, l’Elan fait dans le sérieux. Bien coaché par Laurent Vila, Pau-Orthez présente un effectif qui devrait lui éviter les mauvaises surprises. 5e l’an passé, Pau mise sur une doublette made in France à l’intérieur (Cornélie, De Jong).

L’EFFECTIF

Leopold Cavaliere, 2,03m, ailier

Digue Diawara, 2,06m, ailier

Cheikh Mbodj (R), 2,08m, intérieur

Matt Mobley (R), 1,90m, arrière

Nicolas De Jong (R), 2,10m, intérieur

Petr Cornelie (R), 2,11m, intérieur

Ronald Moore (R),1,83m, meneur

T. Daval-Braquet, 2,10m, intérieur

Travis Leslie (R), 1,93m, ailier

Tyrus McGee (R), 1,88m, arrière

Yohan Choupas, 1,93m, ailier

OK, la JDA, modeste budget, a perdu le trio Pearson-Ware-Emegano... Mais Legname a fait venir des joueurs rompus à la Jeep Elite et le credo du coach varois restera lui inchangé : défense !

A la mène, le MVP 2019, D. Holston, devrait faire monter la mayonnaise.

L’EFFECTIF

LaMonte Ulmer (R), 1,98m, ailier

Rasheed Sulaimon (R), 1,93m, arrière

Michael Young (R), 2,06m, intérieur

Richard Solomon (R), 1,93m, arrière

David Holston, 1,73m, meneur

Nicolas Dorez, 1,97m, ailier

Jérémy Leloup, 2,02m, ailier

Aboulaye Loum, 2,09m, ailier

Alexandre Chassang, 2,03m, intérieur

Axel Julien, 1,84m, meneur

Dimitri Radnic, &,93m, arrière

Un effectif nettoyé du sol au plafond : seul Jerry Boutsiele a gardé la confiance de la nouvelle équipe dirigeante.

Le nouveau meneur US Semaj Christon, un ancien d’OKC, peut s’avérer la bonne pioche. Le club légendaire espère encore accrocher les play-offs.

L’EFFECTIF

Coach : Alfred Julbe

Jerry Boutsiele, 2,07m, intérieur

Vincent Sanford (R), 1,93m, arrière

Timothé Crusol (R), 1,92m, meneur

Maxime Carène (R), 2,09m, intérieur

Marcus Ginyard (R), 1,95m, ailier

Atoumane Diagne (R), 2,15m, intérieur

Brian Conklin (R), 2,01m, intérieur

Benoît Mbala (R), 2m, ailier

Nicolas Lang (R), 1,99m, arrière

Hugo Invernizzi (R), 1,98m, intérieur

Semaj Christon (R), 1,90m, meneur

O. Varanauskas (R), 1,88m, meneur


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.