“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Gros test pour Monaco

Mis à jour le 14/04/2019 à 10:13 Publié le 14/04/2019 à 10:13
Dee Bost aura fort à faire face à la doublette Holston-Julien. Chaud à Dijon...

Dee Bost aura fort à faire face à la doublette Holston-Julien. Chaud à Dijon... Jean-François Ottonello

Gros test pour Monaco

Invaincue depuis 9 matches, la Roca Team est attendue à Dijon par la forteresse JDA

A Dijon, la ‘’Jeanne d’Arc’’ (le nom du club bourguignon) pose des barbelés et rend compliqué l’assaut du Palais des sports. Meilleure défense de Jeep Elite (74,2 pts encaissés en moyenne), collectif très rodé s’il en est, Dijon vise le Top 4 et espère faire mieux que la saison passée (quart de finaliste).

« Battre Monaco, désormais au complet, serait un exploit », lâche le coach Laurent Legname, ancien shooteur varois. Si la Roca Team impressionne (9 victoires d’affilée), et espère reprendre la 2e place ce soir à Nanterre et Pau, le rapport de force paraît équilibré.

« Dans la course au titre, Dijon est l’équipe qui peut créer la surprise », observe coach Obradovic. A l’arrière, Legname n’hésite pas à utiliser ses 2 meneurs : le petit David Holston (2e saison en Bourgogne), candidat à la couronne de MVP du championnat (13,7 pts, 6,8 passes), et l’international natif de St-Tropez, Axel Julien, resté fidèle à son numéro 83 sur le dos. Une doublette qui met du rythme et capable d’alimenter un secteur intérieur bien fourni (Gavin Ware, Ryan Pearson et Alexandre Chassang, qui réalise la meilleure saison de sa carrière).

Salle pleine

Au complet (avec le retour de Kinsey à l’aile en back-up de Leloup), la JDA s’appuie sur la même ossature depuis deux saisons, un luxe que ne peut se permettre coach Obradovic, arrivé sur le Rocher il y a 45 jours, peu avant son nouveau meneur Dee Bost. « Nous ne sommes pas encore au niveau que le coach souhaite que nous soyions. Arriver à 100 % pour les play-offs sera compliqué, mais on se bat chaque jour dans ce but », note Paul Lacombe. Plus fournie que la JDA en profondeur de banc, bardée de talent à chaque poste, tout le défi de l’ASM sera justement de faire monter la mayonnaise défensive qui a laissé Obradovic sur sa faim face au Portel. Dans un vieux Palais des sports tout plein (4.500 spectateurs), la Roca Team (sans Joseph, blessé) passe donc un test, un vrai. Comme un avant-goût de play-off. A la maison, la JDA a déjà écorné l’ASVEL (94-77), Strasbourg (80-55) et Limoges (109-87).

Monaco, aussi, court après son petit exploit.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct