Euroligue: tout ce qu'il faut savoir avant le match Monaco-Partizan Belgrade

Près de 20.000 fans attendent Monaco dans l’antre du Partizan Belgrade. Une équipe conduite par un coach de légende, Zeljko Obradovic, et un Lessort surmotivé. Du boulot pour le leader.

Article réservé aux abonnés
François Paturle Publié le 05/01/2023 à 14:02, mis à jour le 05/01/2023 à 10:41
Diallo et l’ASM: rester solides. Photo Sébatien Botella et EPA

Le match

Atterrissage à Belgrade en début de soirée, ce mercredi, pour la Roca Team. Le coleader de l’Euroligue après 16 journées (une position qui renvoie le basket français 30 ans en arrière...) va débuter l’année dans un chaudron géant.

La Stark arena de Belgrade: 17.574 spectateurs ont assisté à la dernière victoire du Partizan sur le Bayern Munich.

Sans mystère, la venue de Mike James et des siens promet une autre atmosphère dantesque, en noir et blanc, les couleurs historiques du Partizan. Revenu en embuscade du Top 8, à la faveur de trois victoires d’affilée (Anadolu, Fener, Bayern), le Partizan a le vent en poupe et s’appuie sur un pivot français surpuissant... et surmotivé. Mathias Lessort (27 ans), grand acteur du titre en EuroCup de la Roca Team en 2021, se retrouva ensuite un instant sans club, faute d’accord avec les dirigeants monégasques.

Aujourd’hui meilleur rebondeur de l’Euroligue (12,9 pts, 7,8 rebonds), Lessort réalise un chantier énorme en Serbie, et il ne faut pas être grand clerc pour deviner qu’il aura à cœur de briller ce jeudi soir. Le sniper Danilo Andjusic (8,5 pts, 50% à 3-pts) était lui Monégasque la saison passée.

Sans Jordan Loyd

Punter à l’aile (14,6 pts), Leday dans la peinture (12,1 pts), Nunnally à l’arrière: le Partizan a aussi un fort goût US, ou Australien, avec l’ailier Dante Exum (12,7 pts).

A l’ASM, Jordan Loyd (épaule) doit encore patienter un peu.

Un pronostic? Nous avons demandé à l’ancien coach de la Roca Team, Zvezdan Mitrovic, de nous livrer un avis éclairé... "Le Partizan est en forme, le meneur Avramovic est revenu de blessure, mais je pense que Monaco a une meilleure équipe, elle est capable de contrôler, témoigne le technicien monténégrin. Cependant, le Partizan peut prendre feu, Monaco devra être vigilant tout le temps".

Moerman écarté

En bisbille avec son coach, du fait d’un temps de jeu limité, Adrien Moerman n’est pas du déplacement à Belgrade. Si le club n’a pas communiqué, l’ancien double vainqueur de l’Euroligue avec Anadolu pourrait envisager un départ du Rocher.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.