“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Des travaux pour faire grandir la salle Gaston-Médecin à Monaco

Mis à jour le 25/07/2016 à 05:07 Publié le 25/07/2016 à 05:07
Salle bien remplie, ici lors de la réception du Havre. Comme lors de nombreuses rencontres. Reste que cette année, Monaco n'aurait pas pu accueillir des finales du championnat de France. Les travaux menés cet été doivent permettre de « tendre » vers le cahier des charges des instances du basket français.

Salle bien remplie, ici lors de la réception du Havre. Comme lors de nombreuses rencontres. Reste que cette année, Monaco n'aurait pas pu accueillir des finales du championnat de France. Les travaux menés cet été doivent permettre de « tendre » vers le cahier des charges des instances du bask... J.-F.O.

Des travaux pour faire grandir la salle Gaston-Médecin à Monaco

Un chantier lancé au début du mois pour permettre de faire rentrer plus de spectateurs dans l'antre de l'AS Monaco basket. Cela pourrait permettre au club d'accueillir d'éventuelles finales. Entre autres

C'est un terrain au parquet clair, niché sous le stade Louis-II. L'an dernier, quelques-unes des plus belles heures de la saison de l'AS Monaco s'y sont jouées.

La salle Gaston-Médecin accueille les matches de ceux qu'on surnomme la Roca Team à domicile. C'est là que dansent ses cheerleaders, là que le public pousse derrière son équipe. Souvent, les rencontres se déroulent devant beaucoup, beaucoup de spectateurs. Plusieurs fois, ils ont rempli la salle. C'est d'ailleurs - un peu - le problème. Si l'AS Monaco avait dû accueillir des matches dans le cadre des « finales », la salle et ses 2 500 places n'auraient pas correspondu au cahier des charges fixé par les instances du basket français.

Ce scénario pourrait ne pas se répéter l'an prochain. Un chantier qui a démarré le 4 juillet doit, notamment, augmenter la capacité de la salle.

Composer avec les limites physiques

« Nous allons entreprendre un certain nombre de travaux dans la salle omnisports et dans les locaux connexes à cette salle pour, bien évidemment, répondre le mieux possible aux différents impératifs, exigences, recommandations, tant de la Fédération française de basket que de la Ligue de basket et même de la Fédération européenne de basket », explique Patrice Cellario, le conseiller de gouvernement-ministre de l'Intérieur.

Les travaux doivent donc permettre d'augmenter la capacité de la salle. « Bien évidemment, l'objectif est de chercher au max d'accroître cette capacité. Chaque espace utilisable sera monopolisé », dit-il encore.

Il faudra tout de même composer avec « des limites physiques compte tenu de l'insertion de cette salle omnisports au sein du bâtiment qu'est le stade Louis-II ». Difficile de déterminer quelle sera la future capacité de l'équipement, même si le chiffre de 250 à 300 places supplémentaires est parfois avancé.

Le chantier touchera également « tous les éléments connexes à la pratique pure du sport », accueil, médias, affichage…

Derrière tous ces éléments, il y a une donnée : le public. Les spectateurs ont accompagné l'AS Monaco tout au long de la saison. « Il y a une vraie demande pour voir du sport de très haut niveau en Principauté », juge encore Patrice Cellario. Ces travaux seraient donc une manière, aussi, de répondre à une demande.

Tout cela explique aussi la réflexion actuellement menée au sein du gouvernement, concernant la création d'une nouvelle salle de basket à Monaco.

« Réflexion » sur une nouvelle salle

« Il y a une réflexion d'abord autour de la rénovation et de la restructuration du stade Louis-II », explique Patrice Cellario.

L'équipement inauguré en 1985 « doit faire face d'une part à une utilisation intensive de ces équipements depuis plus de trente ans qui rendent nécessaires sa rénovation ». Et parce qu'il faut aussi suivre les évolutions qui vont avec la pratique de sport de haut niveau : médias, accueil… Bref, tout cela nécessite « une restructuration au-delà de la simple rénovation des équipements ». Et « à partir de ce besoin avéré de cette rénovation, de cette restructuration et les souhaits qui peuvent apparaître de la part de différentes associations qui œuvrent dans leurs domaines respectifs, effectivement il apparaît qu'une recherche d'éléments complémentaires doit être prise en considération. Et à ce titre, une réflexion sur une éventuelle création de salle omnisports, ou une salle de sport complémentaire à la simple restructuration du stade apparaît comme devoir être prise en considération ».


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct