Rubriques




Se connecter à

C'est historique: l'AS Monaco s'installe en tête de le Pro A

Longtemps malmenée au Havre, la Roca Team est parvenue à faire la différence dans le dernier quart-temps. Résultat, l'ASM prend la tête de la Pro A après 16 journées. Historique...

La rédaction Publié le 10/01/2016 à 10:45, mis à jour le 10/01/2016 à 05:04
Darrel Mitchell (à gauche) a bien contrôlé le money-time.
Darrel Mitchell (à gauche) a bien contrôlé le money-time. MaxPPP

Longtemps malmenée au Havre, la Roca Team est parvenue à faire la différence dans le dernier quart-temps. Résultat, l'ASM prend la tête de la Pro A après 16 journées. Historique...

Une victoire aux forceps pour un résultat au parfum historique: vainqueur sur le parquet du Havre (90-85), l'ASM profite de la défaite de Gravelines à Limoges pour prendre les commandes de la Pro A au point-average après 16 journées.

Il s'agit d'une première dans l'histoire du basket français, 28 ans après la 2e place en phase régulière obtenue par la bande à Robert Smith en 1988 derrière l'intouchable Limoges, à l'époque...

D'entrée, samedi soir au Havre, Monaco a pu s'appuyer sur Yakuba Ouattara, très présent, mais la Roca Team peinait à contenir les Normands, où le duo Dugat - Brown fait souffrir la défense des hommes de Mitrovic (27-25, 10e).

 

L'ASM est rapidement handicapée par la 3e faute sifflée à Adrian Uter, contraint de rejoindre le banc. Les Havrais ne vont pas baisser d'intensité, et Mutuale, puis Barry font se lever les Docks Océane pour donner dix longueurs d'avance au STB (47-37, 17e).

Shuler-Ouattara, duo d'enfer

Toutefois, Shuler va stopper l'hémorragie pour permettre à Monaco de rentrer aux vestiaires à cinq longueurs des locaux, 49 à 44.

Plus durs en défense, les partenaires de Gladyr vont vite refaire leur retard (53-53, 25e), mais Vassalo à trois points, puis Brown redonnent de l'air au Havre, 60 à 55 (27e).

Le STB prend feu en attaque, mais dans ce match de série, c'est au tour de Cel d'enchaîner les paniers (67-65, 29e).

Aka (qui a dû se faire poser des points de suture à la lèvre après la rencontre, à l'hôpital) et Akpomedah se battent courageusement dans la raquette.

 

Et même si Monaco compte toujours cinq points de retard à dix minutes du terme (72-67), Ouattara va se montrer décisif en défense sur Vassalo, mais aussi en attaque, Gladyr prenant le relais pour trouver le chemin du cercle (72-72, 34e).

Le duo Shuler-Ouattara s'est montré impérial en terre normande! Et à la 36e minute, sur un panier à trois points de Shuler, Monaco prend enfin l'avantage (76-77).

Dans la foulée, Aaron Cel profite d'une énième perte de balle d'une équipe havraise qui craque une nouvelle fois dans les dernières minutes de la partie (76-81, 37e).

Si Deane et Hill maintiendront l'espoir côté havrais (83-85, 39e), Jamal Shuler, l'homme de cette fin de rencontre, puis Darrel Mitchell, solide gestionnaire de la dernière minute, ne trembleront pas aux lancers-francs et Monaco s'impose dans la douleur, 90-85.

Le prochain Monaco-Limoges, samedi 16 janvier salle Gaston-Médecin, s'annonce pour le moins spectaculaire.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.