“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Basket : Monaco, ca passe

Mis à jour le 22/01/2016 à 05:08 Publié le 22/01/2016 à 05:08
Shuler (4/4 dans le QT1 à longue distance) et l'ASM, qualifiés, vont devoir gérer un calendrier chargé.

Shuler (4/4 dans le QT1 à longue distance) et l'ASM, qualifiés, vont devoir gérer un calendrier chargé. Jean-François Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Basket : Monaco, ca passe

Bousculée et menée dans le money-time, la Roca Team a fait bloc pour rejoindre les quarts

A domicile, il y a toujours ce petit quelque chose qui fait qu'à la fin, c'est Monaco qui gagne. Chalon, hier soir à Gaston-Médecin, a bien cru pouvoir mettre un terme à la série d'invincibilité de l'ASM à la maison (10 sur 10).

L'Elan menait encore 78-77 à 1'34'' de la fin, sur un nouveau panier de son arrière américain, Tyler Kalinoski, très adroit (6 sur 6). Mais c'est alors que Yakuba Ouattara, l'ancien Chalonnais, a trouvé la faille, ou plutôt se l'est créée, à sa manière, explosive, arrachant un panier capital en pénétration. Brownlee, pour Chalon, a manqué un shoot ouvert, et Jamal Shuler a fait le travail sur la ligne des lancers…

A 84-82, et 5 secondes à jouer, Chalon a encore eu la balle de match, mais le tir casse-croûte de Jérémy Hazell a échoué. Résultat, l'ASM arrache sa qualification pour les quarts de finale de la Coupe de France, et la deuxième partie de saison de Monaco s'annonce bien remplie avec une place de coleader de Pro A à défendre et une Leaders Cup très attendue à partir du 19 février à Disney.

« On savoure la qualification, mais je n'ai pas trop aimé la manière », a souligné Zvezdan Mitrovic, le coach monégasque.

Il faut dire qu'après un début de match flamboyant d'adresse, à l'image de Jamal Shuler (4 sur 4 à trois points dans le QT1), et après un premier break avant la mi-temps (47-34, 17e, avec Sy, Uter et Drew à la conclusion), l'ASM a laissé quelques espaces dont Chalon a profité.

Si l'Elan a parfois un peu confondu basket et ball-trap (33 shoots à trois points tentés !), la bande à Jean-Denys Choulet n'est pas meilleure attaque de Pro A pour rien. Et les gâchettes made in Bourgogne, Kalinoski, Roberson, Evtimov et Bouteille se sont chargées de remettre l'Elan dans le rétro de la Roca Team (57-55, 30e).

Plus embêtant, Chalon est même passé devant (66-70, 32e), et les deux shoots primés de Shuler et Cel ont alors fait beaucoup de bien à l'ASM (73-72).

Dans le money-time, Monaco a encore assuré, porté par un public debout et de plus en plus surprenant à Gaston-Médecin (1 500 spectateurs un jeudi soir pour un 1/8e de finale de Coupe, qui l'eut cru ?). Batailleur au rebond, à l'image d'Amara Sy (toujours aussi fort en 1 contre 1) Monaco n'a plus rien lâché, et Chalon n'a pas réussi à effacer sa défaite du 17 décembre sur le Rocher en championnat.

Prochaine étape en Pro A, le 30 janvier à Nanterre.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.