“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Avec leur 8e victoire, les basketteurs monégasques accèdent aux play-offs

Mis à jour le 14/12/2016 à 05:11 Publié le 14/12/2016 à 05:11
Yakuba Ouattara, top scoreur de l’ASM à Domzale (18 pts). Après neuf journées, la Roca Team affiche la meilleure défense de Champions League.

Yakuba Ouattara, top scoreur de l’ASM à Domzale (18 pts). Après neuf journées, la Roca Team affiche la meilleure défense de Champions League. Photo BCL

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Avec leur 8e victoire, les basketteurs monégasques accèdent aux play-offs

En Slovénie, l'ASM signe sa 8e victoire européenne et assure sa qualification pour les play-offs

Dans la campagne européenne de l'AS Monaco, ce n'est sans doute pas cette victoire sur le parquet des Slovènes d'Helios Suns qui restera gravée dans les mémoires.

Face à un champion de Slovénie dans ses petits souliers, déjà quasiment éliminé de cette Champions League, la Roca Team n'a pas eu à forcer son talent, malgré une petite frayeur dans les derniers instants, quand Domzale est revenu à - 2 (12 secondes à jouer). Dee Bost, très maladroit hier soir (1/12 aux tirs) a alors rentré les deux lancers qu'il fallait sur la dernière possession... Sans doute pas un très grand match, mais l'ASM a confirmé ce que l'on savait déjà, cette force de caractère si particulière, qui lui appartient.

Pas si simple, en effet, de disputer en terre étrangère un 17e match en moins de deux mois, sans Shuler et Davies, toujours out, ni Sergi Gladyr, resté en Principauté (genou).

Wright touché

Pire, Zack Wright, touché au petit doigt de la main en première période, a dû rester l'essentiel de la seconde période sur le banc, malgré les 4 fautes de Dee Bost.

Dans le camp monégasque, on espérait hier soir que la blessure de «ZW» ne sera pas trop sérieuse, car l'infirmerie est déjà bien remplie.

Touché à une cheville, lui, Yakuba Ouattara n'était pas certain de jouer et c'est finalement lui qui termine meilleur scoreur de l'ASM (18 pts à 8/13). Malgré des maux d'estomac, Nik Caner Medley termine à 10 points et 7 rebonds. Quand le mental est là, tout va !

À partir d'une solide défense, Roca Team a étouffé en première période des Slovènes particulièrement inefficaces aux lancers. La petite salle de Domzale, loin d'être remplie, ne semblait pas baignée d'un fol espoir. En contrôlant le tempo, l'ASM s'envolait à + 16 (53-37) en début de dernière période. Plié ? Pas tout à fait, car Helios, en s'appuyant sur Vocina à l'intérieur et son international tchèque, Tomas Kyzlink à l'aile (18 pts), retrouvait son agressivité et une dose de créativité. Côté Monégasque, les jambes devenaient un peu lourdes, et il fallait un T3 de Jordan Aboudou pour repousser la menace (60-52). Mocnik pénétrait, Helios se rapprochait encore, mais trop tard. Avant de retrouver Strasbourg, dimanche en ProA, la Roca Team a déjà validé son billet pour les play-offs de cette Champions League. En terminant premier ou 2e, l'ASM peut passer directement en 1/8e en évitant le tour des 1/16e. Vu la densité du calendrier, ce serait bon à prendre.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.