“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Anthony Clemmons débarque à l'AS Monaco Basket

Mis à jour le 17/07/2019 à 17:23 Publié le 17/07/2019 à 17:23
Le meneur de jeu américain débarque en provenance d'Astana (Kazakhstan).

Le meneur de jeu américain débarque en provenance d'Astana (Kazakhstan). Photo: VBF league

Anthony Clemmons débarque à l'AS Monaco Basket

La Roca Team se renforce aussi à l'arrière. Le meneur de jeu américain au passeport kazakh, Anthony Clemmons, né le 15 août 1994 à Lansing (Michigan), (1,86m, 84 kg), qui évoluait la saison passée en VTB à Astana (MVP du mois de décembre), rejoint l'AS Monaco Basket de coach Sasa Obradovic pour la saison prochaine.

Sorti des Hawkeyes après un cycle complet de quatre ans à l'Université d'Iowa (NCAA Big Ten) en 2016 (8,9 pts à 50,3% en 29 minutes, 3,7 passes, 2,6 rebonds, 1 interception), Anthony Clemmons a effectué sa première saison pro en 2016/17 à Vienne, en Autriche (17,9 pts, 4,7 pts, 3,7 rebonds).

Il s'illustrait et s'engageait la saison suivante à Astana (Kazakhstan), où il découvrait un championnat de haut niveau, la VTB United League (Russie et ex-républiques soviétiques).

Clemmons s'adaptait rapidement et prolongeait l'aventure d'une saison sous le maillot d'Astana (13,4 pts, 5,5 passes, 3,4 rebonds en 2018/19). Au total en VTB, Clemmons a tourné à 39% à 3 pts, 43% dans le champ et 68% aux lancers francs.

Meneur complet, physique et solide défenseur, Anthony Clemmons a eu l'occasion de se faire remarquer par coach Sasa Obradovic lorsque celui-ci était aux commandes de Kuban en VTB.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.