Rubriques




Se connecter à

"À Monaco, on se doit d’être ambitieux", le nouvel entraîneur du Monaco basket association

Le MBA a son nouvel entraîneur. Alexandra Tchangoué avait annoncé qu’elle ne souhaitait pas continuer sur le banc et retrouver un poste de manager. Le digne successeur se nomme Corentin Mahé.

Adrien Santucci Publié le 02/04/2021 à 17:14, mis à jour le 02/04/2021 à 17:14
Corentin Mahé aura pour mission d’emmener le MBA vers les sommets de la NF1. (DR)

Corentin Mahé est Jurassien d’origine, et malgré son jeune âge (31 ans), il a déjà 15 années de métier dans le coaching. Celui qui est passé par les centres de formation de l’Asvel et de Chalon, rejoint les rangs du MBA. Non sans ambition. Rencontre.

Corentin, vous êtes un nouveau visage dans le basket monégasque. Racontez-nous votre parcours...

J’ai commencé très jeune à jouer au basket dans ma région d’origine. Et puis très vite, je me suis intéressé au coaching, et tous ces postes d’entraîneur. J’ai débuté dès l’âge de 15 ans, à entraîner des équipes d’enfants. Par la suite, je suis parti du côté de l’Elan Chalon, et j’en ai profité pour passer tous mes diplômes d’entraîneur là-bas. J’ai coaché des équipes féminines sénior au niveau national, avant de rejoindre l’Asvel féminin et de diriger le centre de formation U18, tout en étant assistant de l’équipe espoirs. Ces deux dernières années, j’étais en N3 du côté de Rouen, suite à un choix familial.

 

On sent qu’il y a toujours eu cette volonté d’entraîner chez vous. Comment expliquer cela?

Une opportunité s’est présentée à moi suite à une annonce que j’avais remarquée dans une revue spécialisée de basket. J’ai toujours voulu enseigner dans ce sport, c’est une véritable passion pour moi avec cette âme de leadership qui me guide.

J’ai commencé très jeune, et je m’épanouis. J’aime beaucoup transmettre mon savoir-faire.

Qu’est-ce que cela vous a apporté d’évoluer dans des sections professionnelles comme Chalon et l’Asvel?

 

Cela m’a apporté énormément, c’est indéniable. J’ai pu développer ma philosophie basket au contact d’entraîneurs qui ont pour habitude de gagner.

À Chalon, je suis tombé en même temps que la formidable épopée du triplé. Avec l’Asvel, j’ai eu la chance de côtoyer le meilleur formateur national, Frédéric Berger. Grâce à lui, j’ai pu acquérir de nouvelles compétences, et poursuivre mon développement. C’est très enrichissant d’avoir pu bénéficier d’enseignements de différentes structures, afin de me faire ma propre philosophie.

Pourquoi avoir choisi de rejoindre le MBA?

Le MBA m’a sollicité par l’intermédiaire d’Alexandra Tchangoué que je connaissais déjà très bien. ça a été un facteur important dans mon choix. Lorsque j’étais à Lyon, j’ai souvent affronté le MBA. C’est un club très ambitieux, avec une réelle volonté de se développer, de construire les choses, mais avec modération et intelligence. Les objectifs sont là, mais le club ne veut pas griller les étapes. Avec le président Eric Elena, nous avons une vision identique, à la fois sur le basket, mais aussi sur l’aspect humain. Pour moi, ça compte beaucoup.

Vous êtes donc prêt à relever le défi?

 

De toute façon quand on rejoint un club de sport à Monaco, c’est pour être ambitieux et viser le haut du tableau. On ne va pas déroger à la règle monégasque, et nous allons tout faire pour atteindre le niveau supérieur.

Rien ne vaut le contact humain

Est-ce que vous avez déjà vu les joueuses?

Je ne me suis pas encore installé à Monaco définitivement, ce sera à la mi-juillet. Mais oui, j’ai fait un aller-retour pour voir les joueuses de l’effectif actuel. Rien ne vaut le contact humain. En ce qui concerne les recrues, je les ai toutes eues au téléphone.

Quelle sera votre identité de jeu pour la future saison 2021-2022?

L’objectif est de développer un basket défensif, en défendant très fort en tout-terrain. On veut des joueuses qui collent à cette identité. Je suis énormément attaché au côté humain, et c’est très important d’avoir des bonnes personnes qui souhaitent s’engager sur du moyen terme. Nous avons rajeuni l’effectif en ce sens.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.